Deuxième session de la CCIB: Améliorer les prestations pour mieux satisfaire les opérateurs économiques

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Deuxième session de la CCIB: Améliorer les prestations pour mieux satisfaire les opérateurs économiques


La Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) a tenu, samedi 25 juillet dernier, sa deuxième session de l’année 2015. La cérémonie de lancement a eu lieu en présence du représentant du ministre de l’Industrie et du Commerce et du président de la CCIB.

LIRE AUSSI:  Construction de l’académie de Tennis d’Avlékété: Les grandes composantes du projet dévoilées

Dans son mot de bienvenue, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB), Jean-Baptiste Satchivi a laissé entendre que la 2è session ordinaire allait examiner les procès verbaux de la première session. Il a rappelé quelques acquis de la CCIB que sont, entre autres, l’installation des antennes de la chambre consulaire et l’organisation des états généraux du secteur privé dont les actes doivent être présentés au chef de l’Etat ainsi que le renouvellement du parc automobile de la CCIB. Pour ce qui est des perspectives, Jean-Baptiste Satchivi a annoncé une extension des antennes de la CCIB. Cela va accroître, selon lui, l’accessibilité de l’institution afin qu’elle accomplisse mieux sa mission qui est la représentation des opérateurs économiques. Pour lui, à l’horizon 2019, la CCIB devra être une institution d’appui aux opérateurs économiques qui révolutionne le secteur privé afin de mieux servir les intérêts communs des hommes et des femmes d’affaires. « C’est ensemble que nous avons ouvert le chantier. C’est encore ensemble que nous allons commuer le rêve en réalité », a martelé le président de la CCIB. Il a dit s’inscrire dans la dynamique de l’engagement ferme dans la mise en œuvre des objectifs de l’organe consulaire. Il a laissé entendre que le principal objectif de la CCIB en général et du bureau actuel de l’institution en particulier, est d’améliorer les prestations dans le but de satisfaire les opérateurs économiques quelles que soient leurs localités d’origine.

LIRE AUSSI:  Devoir de mémoire

Sabi Boum Djoulé, le représentant du ministre de l’Industrie et du Commerce a laissé entendre que les documents cadrent avec la vision du chef de l’Etat qui a conscience du rôle prépondérant des opérateurs économiques pour l’émergence du Bénin. Il a invité les opérateurs économiques à travailler avec un esprit de concorde, de concert avec le cabinet du ministre afin que celui-ci puisse bien porter la voix du secteur privé auprès du gouvernement. Il s’est engagé à accompagner la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) dans ses missions et dans toutes ses actions.