Développement de la commune de Tori-Bossito: Le conseil communal procède à l’orientation budgétaire

Par Site par défaut,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Développement de la commune de Tori-Bossito: Le conseil communal procède à l’orientation budgétaire


Dans le cadre de la préparation du budget 2018, le conseil communal de Tori a organisé, ce mercredi 25 octobre, un atelier de débat sur l’orientation budgétaire. Cette rencontre ouverte par Bernard Zannoudaho, représentant du préfet de l’Atlantique, permettra de retenir les actions prioritaires à réaliser au profit des populations dans le cadre du budget 2018.

LIRE AUSSI:  Accident de circulation à Guézin dans la commune de Comé: Un mort et deux véhicules propulsés dans le lac Ahémé

Pour le maire de Tori-Bossito, Robert Vitonou Tolègbon, l’atelier de débat sur l’orientation budgétaire est un exercice qui témoigne du souci du conseil communal d’élaborer un budget participatif et de prendre les avis de toutes les forces vives de la commune de Tori-Bossito. Cela permettra de bien orienter les dépenses d’investissement pour l’année 2018 en tenant compte du plan de développement communal (Pdc). Levant un coin de voile sur la démarche retenue, il indique, entre autres, qu’il s’agira de faire le point des préoccupations et aspirations exprimées à la base à travers les conseils d’arrondissement et de les hiérarchiser. « Votre voix compte aussi dans les projets de développement à réaliser en votre nom au cours de l’année à venir », dit-il à l’endroit des représentants des différentes couches sociales de la commune. Cette activité, fait observer le maire, n’est prévue par aucune loi de la décentralisation. Mais sa mandature, indique-t-il, a fait l’option d’une gestion participative. Aussi, a-t-il adopté l’approche d’associer toutes les forces vives de la commune en amont de l’élaboration du budget et aussi lors de son exécution. L’atelier a réuni, dans les locaux de l’hôtel de ville, ce mercredi 25 octobre, les chefs de quartier et d’arrondissement, les têtes couronnées et les représentants des diverses catégories sociales.
Procédant à l’ouverture des travaux, Bernard Zannoudaho, chargé de mission du préfet de l’Atlantique et représentant l’autorité de tutelle, souligne que l’exercice auquel se livre le conseil communal est palpitant en ce sens que toutes les communes ne s’y adonnent pas. A l’en croire, ce débat va permettre d’orienter les choix d’investissement dans chaque arrondissement. Ceux-ci, insiste-t-il, porteront sur les aspirations réelles des populations. Toutefois, préconise-t-il, il faut que ces aspirations s’inscrivent dans le plan de développement communal deuxième génération (Pdc 2) en cours d’évaluation. Ce faisant, on pourra améliorer l’élaboration du Pdc 3. Il souhaite que les échanges débouchent sur de pertinentes résolutions et des recommandations pour un réel développement de la commune.
Cette initiative est saluée par Hippolyte Kougnandé, un citoyen de Tori. Pour lui, les priorités sont relatives aux infrastructures routières de la commune, l’assistance aux centres de santé et dispensaires ainsi qu’aux écoles. Il met aussi un accent particulier sur la mise à disposition d’un bureau pour le paiement des factures d’électricité afin d’éviter aux populations de se rendre à Ouidah ou à Pahou.
Après 2015, c’est la deuxième fois que l’actuel conseil communal se livre à l’exercice de débat pour l’orientation budgétaire?

LIRE AUSSI:  Diocèse de Djougou : Le nouvel évêque ordonné le 2 avril prochain