Développement du département du Mono: Les opérateurs économiques invités à y investir davantage

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Développement du département du Mono: Les opérateurs économiques invités à y investir davantage

Une photo de famille des acteurs du Mono

Opérateurs économiques, représentants des associations de développement ainsi que sages et chefs traditionnels du département du Mono se sont entretenus avec Dêdêgnon Bienvenu Milohin, préfet du Mono, mercredi 1er septembre dernier à la préfecture de Lokossa. Le resserrement des rangs autour des défis de valorisation du potentiel des six communes du Mono constitue l’objectif de cette rencontre.

LIRE AUSSI:  Développement du tennis dans l’espace francophone: Le Bénin obtient la construction d’une académie de haut standing

Passer en revue l’état du développement des territoires du Mono et recueillir les attentes en vue de la mobilisation pour relever les défis qui s’imposent. A cet exercice, le préfet Bienvenu Milohin s’est employé, toute la journée du mercredi 1er septembre, avec plusieurs catégories de personnalités intervenant dans le département. Opérateurs économiques et représentants des associations de développement ont été rencontrés en premier lieu avant de laisser place, dans la soirée, aux sages et chefs traditionnels. Tour à tour, chacune des deux catégories d’invités a fait le diagnostic des maux qui minent, selon elle, le développement du département avant de passer aux propositions. Entre autres maux identifiés, il y a la qualité de la formation, au plan local, de la main-d’œuvre notamment pour le secteur du tourisme. Viennent ensuite les difficultés de prise en charge au niveau de la pyramide sanitaire du département puis les rapports souvent tendus entre la plupart des mairies et les associations puis la diaspora. En somme, le tableau peu reluisant présenté n’est pas loin de l’état des lieux déjà fait par le préfet et ses proches collaborateurs lors d’une récente tournée de prise de contact avec les administrations des six communes et les services déconcentrés de l’Etat. Mais pour les uns et les autres, il est encore possible de renverser la tendance.
Dans cette perspective, la main tendue du préfet aux créateurs de richesse et autres acteurs de premier plan du processus de développement a été saluée. Le département du Mono, retiennent-ils, est riche de la qualité de ses ressortissants en plus de ses potentialités naturelles qui n’attendent que d’être valorisées.

LIRE AUSSI:  BEPC Session de juin Le top des épreuves ce lundi à Athiémé

« Nous avons besoin de vous en tant qu’investisseurs»

Voir dans quelles mesures les défis peuvent être relevés en parfaite entente est, au dire du préfet, l’objectif poursuivi à travers ces séances dédiées non seulement au recensement de ce qui handicape le développement, mais aussi à son message invitant au resserrement des rangs. A l’en croire, c’est une nouvelle dynamique dans laquelle il attend l’implication de tous. Notamment, les personnalités conviées aux échanges ainsi que leurs confrères à mobiliser. « Vous êtes un maillon essentiel de la chaîne des acteurs de développement. Même si dans l’organisation administrative, vous n’êtes pas intégrés, il est important de reconnaître que la mise en œuvre des politiques de développement, le relèvement des défis de notre communauté dépendent forcément de votre engagement aux côtés des communes et des préfectures », développe le préfet Milohin avant d’insister sur ce qu’il attend d’eux. « Nous avons besoin de vous en tant qu’investisseurs et en tant que poumon économique dans le département », clarifie l’autorité.
A l’issue de ces assises, il est retenu la prise d’un arrêté de création de forum départemental assorti d’une feuille de route pour donner un coup d’accélérateur au développement des territoires du Mono. Marquant leur adhésion à toutes ces initiatives, les opérateurs économiques Laurent Zomaï et Annie Paulette Kembo ainsi que le colonel des Douanes à la retraite, Barthélémy Gagnon, président de l’Association de développement de l’arrondissement de Bopa, ont promis de jouer leur partition notamment en ce qui concerne la mission de mobilisation.