Difficile circulation sur le lac Djonou à Godomey: La libération de l’exutoire de l’eau envisagée

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Difficile circulation sur le lac Djonou à Godomey: La libération de l’exutoire de l’eau envisagée


Le ministre des Infrastructures et des Transports,Hervé Hèhomey, est descendu sur le pont du lac Djonou, situé à quelques encablures du marché de Godomey dans la matinée de ce lundi 21 octobre. L’objectif est de constater le débordement de l’eau qui rend la circulation difficile afin d’envisager une solution.

La circulation au niveau du pont de Houédonou, sur le lac Djonou non loin du marché de Godomey est, depuis quelques jours, difficile. Cette situation causée par le débordement des eaux suite aux pluies diluviennes de ces derniers jours, n’a pas laissé les autorités en charge des Infrastructures et des Transports insensibles. Hier lundi 21 octobre, le ministre Hervé Hèhomey y a conduit une délégation des cadres de son département pour apprécier la situation et apporter une solution.
En effet, avec les pluies diluviennes de ces derniers jours, l’eau est déviée de sa trajectoire pour se retrouver en dehors de l’infrastructure construite pour son écoulement. Devant cette situation, fâcheuse pour les usagers de ce tronçon qui mène dans la commune d’Abomey-Calavi, le ministre Hervé Hèhomey rassure. « Nous allons conjuguer nos efforts pour favoriser l’écoulement des eaux. Voyez-vous, les gens ont même fait obstruction à l’eau. Il faut refaire le lit du cours d’eau pour favoriser  son écoulement, parce que l’eau est détournée un peu de son lit. Voilà l’ouvrage ici, mais nous avons vu l’eau qui coule de l’autre côté. Nous allons rétablir un peu tout ça et je crois que d’ici quelques jours, nous aurons satisfaction », a laissé entendre le ministre au terme de sa visite. La solution définitive au problème figure déjà dans le Programme d’action du gouvernement, confie le ministre. Il en veut pour preuve le projet du contournement nord-est de Cotonou envisagé par le gouvernement. D’après lui, les études techniques de ce projet sont avancées et elles prévoient en lieu et place de l’ouvrage actuel, la construction d’un pont en deux fois trois voies pour faciliter la circulation aux usagers.
Il faut rappeler qu’à la suite de la visite du ministre, le préfet du département de l’Atlantique, Jean Claude Codjia et le directeur départemental des infrastructures ont pris langue avec les riverains et tous ceux qui occupent l’exutoire naturel des eaux pour que le lit du lac Djonou soit libéré pour une meilleure circulation de l’eau. Une équation que les occupants sont appelés à résoudre dans quelques heures au regard de l’inondation de la route sur environ vingt mètres, causant des ennuis aux usagers.