Diplomatie: Le gouvernement s’explique sur l’expulsion de l’ambassadeur Oliver Nette

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Diplomatie: Le gouvernement s’explique sur l’expulsion de l’ambassadeur Oliver Nette


Le ministre en charge de la Communication, Alain Orounla, a donné des détails sur les raisons qui fondent l’expulsion du Bénin de l’ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne. Interrogé sur la question lors de son traditionnel point de presse à la présidence de la République, mercredi 27 novembre, il a expliqué les motifs de cette décision du gouvernement.

LIRE AUSSI:  Éditorial de Paul Amoussou: La nouvelle tutelle communale

Oliver Nette, ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne (Ue) est effectivement invité à partir du Bénin à la demande des autorités du pays. Le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Orounla, l’a confirmé ce mercredi. Sauf que l’expulsion de celui qui était jusque-là le patron de la délégation de l’Ue au Bénin n’est aucunement le signe d’une quelconque brouille entre Cotonou et Bruxelles, rassure le ministre. « Les fonctions d’ambassadeur présument et postulent une obligation non seulement de courtoisie vis-à-vis des autorités du pays d’accueil, mais également un devoir de réserve. Nulle part au monde encore moins dans les pays occidentaux, vous ne verrez un diplomate africain manquer à ses obligations de courtoisie et à ce devoir de réserve. Le respect de cette obligation doit être mutuel », a soutenu le ministre. Selon ses propos, « la conduite de l’ambassadeur chef de file de l’Union européenne depuis la présentation de ses lettres de créance n’a pas été exempte de reproches ». Mieux, le diplomate européen dépêché par Bruxelles « avait déjà fait savoir dès sa prise de fonction que loin de s’impliquer dans la coopération avec l’Union européenne, sa mission pour lui devrait, dans son entendement, être politique ».
Le ministre rassure d’ailleurs que la coopération avec l’Union européenne est une coopération particulière et dynamique « dont nous ne pouvons nous passer et elle s’est toujours très bien déroulée jusqu’à présent ». Plus qu’une question de jours donc pour que Oliver Nette dont la fin de mission a été déjà entérinée par le patron de la diplomatie béninoise fasse ses adieux à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Travaux budgétaires au Parlement: Fortunet Alain Nouatin défend 41,6 milliards F Cfa

Souveraineté

Le ministre Alain Orounla déplore certains actes de ce diplomate « qui se laisse aller même à des activités que nous pouvons considérer comme subversives pour notre pays », soutient-il. Raison pour laquelle, « le président de la République et le gouvernement assurant la souveraineté indiscutable et incontestable de notre pays et soucieux du partenariat établi avec l’Ue que nous ne souhaitons pas écorner, ont prié l’ambassadeur de bien vouloir retourner à la disposition des autorités qui l’ont nommé », indique-t-il. « Nous attendons vivement que l’Ue, par la voix de ses autorités compétentes, pourvoie à son remplacement pour dynamiser cette coopération pour le bien-être de nos populations », a poursuivi le ministre dans ses explications.
Comme on peut le constater, la nouvelle vision de la diplomatie béninoise passe également par le respect de la souveraineté du pays. Visiblement, le Bénin n’entend plus cautionner le moindre manquement. Il y a quelques jours, l’ambassadeur d’un pays voisin avait été convoqué par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci sur des actes attentatoires à la souveraineté du Bénin. C’est encore au nom de cette souveraineté que le patron de la diplomatie béninoise agissant pour le compte du gouvernement a mis fin aux fonctions de Oliver Nette. Rappelons que depuis le 1er septembre 2017, l’ambassadeur Oliver Nette est le chef de la délégation de l’Union européenne au Bénin. Il a présenté ses lettres de créance à la présidence de la République, le jeudi 3 mai 2018.