Direction des Services législatifs de l’Assemblée nationale: Isaac Fayomi passe le témoin après 16 ans de fonction

Par COMLAN ERIC,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Direction des Services législatifs de l’Assemblée nationale: Isaac Fayomi passe le témoin après 16 ans de fonction


Directeur des Services législatifs (Dsl) de l’Assemblée nationale depuis novembre 2003, Isaac Fayomi passe le témoin à son successeur, Me Yves Ogan. Il reste au Parlement mais dans le rôle de directeur adjoint de cabinet du président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou.

LIRE AUSSI:  Campagne tolérance zéro au mariage des enfants: Plaidoyer pour l’engagement des têtes couronnées à Nikki

Isaac Fayomi quitte la tête haute la direction des Services législatifs (Dsl) de l’Assemblée nationale où il a exercé sans discontinuer pendant 16 ans. Il a cédé, depuis le 2 janvier dernier, son fauteuil à son successeur, Me Yves Ogan, avocat au barreau béninois, précédemment Dsl adjoint depuis le 14 août 2019.
La cérémonie de passation de charge a été un instant d’émotions pour Isaac Fayomi. Il dit avoir de la peine à se séparer de ses anciens collaborateurs de la Dsl avec qui il a passé ensemble ce long moment. Mais sa peine se trouve atténuée, dit-il, avec la surprise de sa nomination, le 31 décembre 2019, comme directeur adjoint de cabinet du président de l’Assemblée nationale. Isaac Fayomi remercie Louis Vlavonou pour le choix porté sur sa modeste personne. Il dit n’avoir aucune crainte par rapport à cette fonction qui le fait passer désormais de son statut de technicien à celui de politique en tant que membre de cabinet. Le magistrat à la retraite rassure le président de l’Assemblée nationale qu’il sera à la hauteur de cette nouvelle mission. Il promet de combler les attentes comme ce fut le cas à la Dsl. « Cela me fait quatre mandatures sans discontinuer à la Dsl. Prix à mon amour pour le travail et à mon humilité », indique Issac Fayomi qui reconnait que sa rigueur qui n’a pas rencontré l’adhésion de tout le monde était pour la bonne marche de la Dsl qui doit rester une administration neutre et apolitique.

LIRE AUSSI:  Pour la satisfaction de sa clientèle: De nouvelles offres et des centaines de lots à gagner avec Canal+ Bénin

Bilan satisfaisant

« Aucun député ne peut dire aujourd’hui qu’une loi votée par l’Assemblée nationale a été tronquée par la Dsl », observe le Dsl sortant qui se réjouit de son bilan. Issac Fayomi dit avoir sacrifié ses yeux et son temps pendant 16 années pour la cause de la République. Il fait un clin d’œil aux différents présidents de l’Assemblée nationale, en l’occurrence Antoine Kolawolé Idji qui l’a nommé en novembre 2003, puis Mathurin Nago avec qui il a passé deux législatures, ensuite Me Adrien Houngbédji et aujourd’hui, Louis Vlavonou. Il leur rend hommage pour lui avoir permis de faire cette riche expérience de mise en forme des lois après leur adoption par le Parlement en dépit parfois des pressions politiques pour le faire partir de ce poste.Il n’oublie pas Feu Ismaël Tidjani Serpos, alors ministre chargé de la Justice, qui l’a nommé en 1997 comme son conseiller technique juridique. Isaac Fayomi dit passer avec fierté le témoin à son adjoint depuis sept mois, Me Yves Ogan qui n’est plus un novice à la Dsl.
Celui-ci mesure la grandeur de la mission qui l’attend. Il place son action sous le signe de la continuité. Il promet de ne pas se détacher de la corde tissée par son prédécesseur. « Isaac Fayomi devient une bibliothèque pour la démocratie. Sa probité, son sacrifice et sa compétence lui ont permis d’avoir tout ce temps accompli sa mission. J’ai encore besoin de lui », confie Me Yves Ogan.
Les deux promus ont été installés dans leurs fonctions respectives par le directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale, Mathieu Ahouansou qui, au nom de Louis Vlavonou, les a renvoyés à l’exercice de leurs missions.

LIRE AUSSI:  Gouvernance locale à Banikoara: Des questions de développement débattues par secteur d’activité