Discours du président sur l’état de la nation: « Nous travaillons à faire du Bénin une oasis de paix »

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Discours du président sur l’état de la nation: « Nous travaillons à faire du Bénin une oasis de paix »


L’amélioration de la couverture sécuritaire du territoire national en permanence reste le cheval de bataille du gouvernement. L’Etat continuera à déployer une riposte appropriée pour venir à bout du terrorisme et de l’extrémisme violent et faire du Bénin un havre de paix, assure le président Patrice Talon, face à la Représentation nationale.

LIRE AUSSI:  Alain Orounla, ministre de la Communication et de la Poste du Bénin: « C’est une fiction que de dire qu’on a opéré une réforme qui a exclu »

Le défi sécuritaire reste le talon d’Achille du développement, alors que le monde se remet peu à peu des affres de la pandémie de Covid-19. Dans la sous-région et au Bénin en particulier, les velléités djihadistes au Nord du pays préoccupent au plus haut point. Face aux députés, ce jeudi 8 décembre à l’Assemblée nationale, le président Patrice Talon a déploré les attaques meutrières perpétrées par les terroristes et les pertes de soldats qui y opposent la « riposte nécessaire ».
Il rassure que les Forces de défense et de sécurité (Fds) continueront de bénéficier de l’attention « soutenue » du gouvernement et des moyens appropriés pour venir à bout de l’ennemi jusque dans ses derniers repaires.
En 2021 et 2022, rappelle-t-il, 800 policiers et 2000 militaires ont été recrutés et des équipements modernes adaptés à leur contexte ont été acquis à leur profit. Un maillage territorial des casernes et l’adaptation de leurs moyens à la taille des menaces ont été entrepris, poursuit le chef de l’Etat. Aussi, a-t-il été lancé la construction de plusieurs dizaines de positions avancées fortifiées et de dix bases opérationnelles avancées qui sont des casernes de tailles moyennes. Le gouvernement a aussi engagé la réalisation de travaux de fortification sur plusieurs sites militaires dans tout le pays.
Tous ces investissements, d’un montant global de plus de 80 milliards F Cfa, ont pour objectif « de favoriser une projection plus rapide et plus aisée de nos hommes sur les théâtres nécessitant leur intervention en vue d’une efficacité plus grande», indique le président Talon. En clair, précise-t-il, il s’agit de « fortifier le pays et de garantir une sécurité optimale à tous ». Car, «La sécurité détermine la pérennité de tous les investissements ; son absence peut limiter, voire empêcher la jouissance des fruits de nos efforts communs », justifie le président.

LIRE AUSSI:  Ganiou Soglo de retour de son évacuation sanitaire : « ...Je vais bien… »

Maintenir le cap

Le président de la République promet que les actions en matière de sécurité seront davantage renforcées au cours des années à venir. « Nous travaillons pour faire du Bénin une oasis de paix», assure Patrice Talon. Pour le compte de l’année 2023, le programme « Sécurité publique »
du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique (Misp) vise à renforcer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le terrorisme sur toute l’étendue du territoire national.
« Il s’agit d’un pari capital et crucial à gagner pour la production de la sécurité intérieure », à travers deux enjeux majeurs : la diversité des offres de production de la sécurité et la capacité d’anticipation et de riposte aux différentes attaques, précise le Projet annuel de performance (Pap 2023) dudit ministère. Deux axes stratégiques sont définis à savoir la modernisation du dispositif sécuritaire et l’implication de l’ensemble des acteurs dans la production de la sécurité.
Du côté du ministère de la Défense nationale (Mdn), un programme relatif au pilotage et soutien aux services permettra d’accroître la performance des structures du ministère ainsi que les actions des Forces armées béninoises. Pour ce programme, le ministère bénéficiera, au titre de 2023, d’un crédit budgétaire prévisionnel de 21,047 milliards F Cfa. En plus, le programme «Protection du territoire national» ayant pour finalité d’améliorer la couverture sécuritaire terrestre, aérienne et maritime du territoire en permanence, sera doté d’un crédit de 56,42 milliards F Cfa en 2023, selon les prévisions du Budget de l’Etat.