Distinction à l’Ordre national du Bénin: Le manager et poète Marcel-Christian Ogoundélé fait chevalier

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Distinction à l’Ordre national du Bénin: Le manager et poète Marcel-Christian Ogoundélé fait chevalier


Pour ses qualités exceptionnelles et ses valeurs morales exemplaires, le manager émérite et poète remarquable Marcel-Christian Ogoundélé a été élevé, hier mercredi 19 août, au rang de Chevalier de l’Ordre national du Bénin… C’est lors d’une cérémonie solennelle conduite par Koubourath Osséni, Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin.

LIRE AUSSI:  Tolérance zéro à la mutilation génitale féminine: Le Gouvernement exhorte à l’engagement de tous contre l’excision


C’est avec la solennité requise que le manager et poète talentueux Marcel-Christian Ogoundélé a été élevé hier au rang de Chevalier de l’Ordre national du Bénin. Une distinction que lui valent sa carrière professionnelle réussie, ses années de plaidoyer en faveur des couches vulnérables et son engagement constant à l’égard de la chose publique.
A en croire la Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin Koubourath Osséni, les hommages sur la carrière du récipiendaire sont honorables et unanimes. «La Grande chancelière s’associe aux éloges à l’égard d’un homme qui a imprimé tant de traces indélébiles pour l’appui et l’émancipation de l’enfance malheureuse», fait-elle savoir. Elle indique qu’à travers cette distinction, le Bénin a voulu saluer le brûlant esprit du cadre émérite et le citoyen engagé qui, dans le domaine du management des entreprises, de l’éducation comme dans la vie active et associative, a contribué à l’éclosion des talents chez les enfants handicapés… « Le Bénin honore les qualités remarquables de l’homme d’initiative et d’action que vous avez toujours été. Vous avez manifesté toutes vos qualités et avez investi toutes vos compétences… Je vous présente nos vives et chaleureuses félicitations. Votre engagement est total et cette médaille qui vous honore est bien due à l’homme dont la carrière est jalonnée de succès», a témoigné la Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin. Puis elle conclut avec la formule solennelle : «Au nom du président de la République et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre national du Bénin». Après avoir reçu l’insigne qui lui revient, le récipiendaire Marcel-Christian Ogoundélé a rendu hommage au chef de l’État, Grand maître de l’Ordre, à ses parents et à tous ceux qui l’ont soutenu. Pour lui, c’est un nouveau départ. «Je voudrais rester conscient que cette reconnaissance n’est pas une fin en soi, mais un début pour écrire encore mieux et partager. Car un poème, dès lors qu’il est écrit et publié, il ne vous appartient plus, mais est destiné au public par-delà des continents, avec l’espoir qu’une personne le lise, l’apprécie ou se retrouve dans une phrase ou dans un mot», a déclaré Marcel-Christian Ogoundélé.

LIRE AUSSI:  Visibilité de la culture à l’international: Les suggestions de Kodjo Houngbèmè pour une « musique vendable »