Distinction des personnalités influentes du continent africain : Pintos Gnangnon de ‘’La Nation’’ reçoit un Prix spécial

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Distinction des personnalités influentes du continent africain : Pintos Gnangnon de ‘’La Nation’’ reçoit un Prix spécial


« International Prestige Ivoire » a distingué ce week-end à Abidjan, d’éminentes personnalités du continent africain dans divers domaines d’activités. Au nombre des heureux élus de ce cercle restreint, Pintos Gnangnon, secrétaire de rédaction adjoint du quotidien de service public ‘’La Nation’’.

LIRE AUSSI:  Pour protester contre un changement de directeur : Des fétiches installés à l’entrée du Ceg 1 Lobogo

Le quotidien de service public ‘’La Nation’’ plane à nouveau sur le toit du continent africain. L’un de ses deux secrétaires de rédaction, Pintos Gnangnon, a été distingué ce week-end en terre ivoirienne. « International Prestige Ivoire», une structure internationale ayant des partenaires presse sur tout le continent, lui a décerné pour le compte de cette année, son prestigieux prix institué depuis 2018 pour détecter et récompenser les élites africaines ayant contribué au développement.
Pour l’édition 2021, 29 personnalités sur les 350 propositions enregistrées ont été récompensées. Leur sélection a été assurée par un jury international. Qu’il soit chef d’entreprise, assureur, styliste, agent public ou privé, personnalité du milieu culturel ou politique, acteur économique, chaque lauréat a été identifié via des critères précis qui le distinguent dans son domaine d’action. Pour ce qui est de la presse écrite, le journaliste Pintos Gnangnon, actuellement secrétaire de rédaction adjoint du quotidien de service public ‘’La Nation’’, s’est imposé par la qualité de sa contribution à son secteur d’activité.

LIRE AUSSI:  Pour protester contre un changement de directeur : Des fétiches installés à l’entrée du Ceg 1 Lobogo

Journaliste avec une expérience d’une trentaine d’années, ancien chef d’antenne, plusieurs fois responsable d’associations et membre du bureau actuel de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), l’heureux récipiendaire s’est hissé telle une étoile au firmament, pour son œuvre dans le monde des médias.
Il lui a été décerné au Palm Club hôtel d’Abidjan le prestigieux Prix spécial pour la promotion de la presse écrite. Distinction faite devant un parterre d’invités de différentes nationalités et d’autorités ivoiriennes, de personnalités politico-religieuses et des représentants d’institutions internationales présentes en Côte d’Ivoire et sous la présidence de Bertin Konan Kouadio, ministre ivoirien de la Réconciliation nationale et en présence du président du Conseil d’administration, Ben Kourouma. Celui-ci, au regard des personnalités distinguées, a salué cette initiative qui, selon lui, vise à récompenser et reconnaître des élites africaines qui se sont fait remarquer dans leur domaine d’activité. Il promet aussi que l’Etat de Côte d’Ivoire s’inscrira toujours dans cette logique de cohésion.

LIRE AUSSI:  Appropriation du Code de l’information et de la communication:Des journalistes sportifs renforcent leurs capacités

Couronnement !

Dans une brève allocution à l’occasion, Pintos Gnangnon n’a pas caché sa satisfaction de voir ainsi son effort couronné. « Le prix du développement africain, plus spécialement dans le domaine de la Presse dont je suis lauréat, vient comme le couronnement d’une trentaine d’années de carrière accomplie dans l’humilité, la dignité et dans le strict respect des règles déontologiques régissant notre métier, le journalisme », a salué d’entrée le récipiendaire. Son prix, il le dédiera ensuite à la rédaction du journal La Nation, l’Office national d’imprimerie et de presse (Onip), éditeur du journal qui l’a vu accomplir son cursus professionnel. Aux responsables de l’Office qui n’ont d’ailleurs ménagé aucun effort pour lui permettre d’être présent sur l’évènement pour recevoir ce prix prestigieux, il exprime sa gratitude.
Il loue aussi l’initiative, soulignant au passage qu’elle vient reconnaître les efforts d’acteurs africains sélectionnés dans la sous-région pour leurs actions en faveur du développement dans leurs domaines de compétences respectifs. Aux invités et personnalités présents, Pintos Gnangnon dira aussi combien le journal ‘‘ La Nation’’ dont il est agent est un organe de presse de service public de référence nationale, lu par plus d’un million de lecteurs et qui a connu plusieurs mutations depuis sa création dans les années 60. L’article qui lui a valu ce prix intitulé « Leadership en Afrique : le Bénin en nette progression » est, précise-t-il, « le résultat de mes constats et des efforts du gouvernement de mon pays qui, malgré les effets néfastes de la pandémie du coronavirus, a su trouver des solutions pour atteindre des performances remarquables et appréciables sur le plan sous-régional ». A l’instar du reporter béninois, le styliste Pathé Ouédraogo, alias Pathé’o, Salif Traoré alias A’salfo, président de la Fondation Magic système ont été également distingués.

LIRE AUSSI:  En prélude au 1er août 2020: Natitingou fait sa toilette