Divers Ordres nationaux: 33 anciens parlementaires reçus

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Divers Ordres nationaux: 33 anciens parlementaires reçus


L’Ordre national du Bénin a accueilli, mardi 26 novembre dernier, 33 nouveaux membres. Il s’agit d’anciens parlementaires qui ont servi la nation sous la période révolutionnaire et aux premières heures de l’ère démocratique. Ils ont été élevés à divers rangs par la Grande Chancelière de l’Ordre national du Bénin, Koubourath Osséni.

LIRE AUSSI:  Rvd Amos Kponjésu Hounsa: Nouveau président Eglise protestante méthodiste du Bénin

Leur parcours a été éprouvant mais élogieux ; et leur patience l’est davantage. Pour la plupart, ils ont servi le Bénin dans ses moments de tribulations et ont su laisser à travers leurs savoir-faire et savoir-être, un souvenir radieux désormais gravé dans les annales du Bénin. C’est ce que symbolise la réception dans l’Ordre national du Bénin de ces 33 anciens parlementaires, dont 27 de la période révolutionnaire et 6 de l’ère du Renouveau démocratique. Lors de la cérémonie de remise officielle des insignes, la Grande Chancelière de l’Ordre national du Bénin,
Koubourath Osséni, leur a rappelé que l’Ordre national du Bénin est la distinction honorifique la plus haute que le Bénin décerne à ses valeureux citoyens. Valeureux, ils le sont, ces anciens parlementaires qui ont donné la preuve de leur compétence et de leur bravoure en qualité de directeurs techniques, de directeurs généraux d’entreprises, de directeurs de cabinet, d’agriculteurs, d’éleveurs, de présidents de coopératives agricoles, de présidents de groupements d’artisans, de chefs de district ou maires… Pour la Grande Chancelière de l’Ordre national du Bénin, Koubourath Osséni, ils incarnent l’histoire de la République. C’est pourquoi elle n’a pas manqué de leur exprimer toute son admiration : « A plusieurs reprises, dans des bouches augustes, j’ai entendu parler de votre carrière, de votre sacrifice à la cause de la République. J’ai entendu parler de votre caractère. C’était toujours dit avec respect, avec affection mais toujours avec une certaine conviction qu’il me plait de saluer », a-t-elle affirmé tout en leur transmettant les félicitations du président de la République, Grand Maitre de l’Ordre.

LIRE AUSSI:  Diffusion de fausses images lors du scrutin : Le gouvernement annonce l’ouverture d’une enquête

Emotions

Lors de la cérémonie de distinction, la Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin a évoqué le souvenir mémorable de quatre récipiendaires qui ont déjà passé l’arme à gauche mais qui sont décorés à titre posthume. « Je pense avec une vive émotion à toutes celles et à tous ceux qui sont partis plus tôt, rejoindre la félicité éternelle. Leur souvenir est ici avec nous, encore vif dans les mémoires », a-t-elle déclaré. C’était un moment de grande émotion pour ces récipiendaires qui ont longtemps attendu la mise en application des décrets 2005-815, 2005-816, 2005-817 du 30 décembre 2005 et du décret 2009-019 du 29 janvier 2009 qui les distinguent. « Ce jour est un jour mémorable pour nous… Il y a des décennies que nous attendions cet événement solennel. L’attente est si longue que certains d’entre nous sont morts sans être décorés. D’autres sont dans des conditions de handicap et n’ont pas pu faire le déplacement », a laissé entendre le porte-voix des récipiendaires. Il a exprimé toute la gratitude des récipiendaires au chef de l’Etat et à la Grande chancelière pour la concrétisation de leurs distinctions ; à l’actuelle mandature de l’Assemblée nationale et à l’Association nationale des anciens parlementaires du Bénin (As-Nap-Bénin) pour leur soutien et leur accompagnement conséquents. A divers rangs, ils sont désormais inscrits dans le livre des vaillants citoyens qui ont contribué de façon remarquable au rayonnement du Bénin.

LIRE AUSSI:  Emouvant retour à Cotonou des biens culturels

Les nominés et leurs rangs

Ont été faits Commandeurs de l’Ordre national du Bénin, les sieurs : Amoussou Agbokpongbey, Irenée Honavi Akpo, Soumanou Arouna, Faustin Koffi Godovo, Théophile Kouété Golou et André Sèmassa Hounsounon.

Ont été faits Chevaliers de l’Ordre du Mérite du Bénin, les sieurs : Valery Ahichémè, Jonas Gbaba Natan’Tcha et Kandissounon Tingou Orou.

A été reçu au rang de Chevalier de l’Ordre du Mérite social, le sieur Vincent D. Hounsounou.

Ont été reçus au rang de Chevaliers de l’Ordre du Mérite agricole, les sieurs : Luc Abontchi, Justin Ahoumènou, Raïmi Akassiri, Irenée Honavi Akpo Benjamin Ayivi, Rachidi Bissiriou, Boniface Eboué, Thomas Tankpinou Elégbédé, Lodowa Hamelo, Kassim Issa Wari, Blaise Labité, Maïdanda Moumouni, Bernard Sabi Natori, Sébastien Nougnidé, Bakari Sorégui Orou, Taminta Touboudia, Cathérin Tépa, Mathias Yama Wendé, Robert YantoYotto.

Ont été faits Chevaliers de l’Ordre du Mérite agricole à titre posthume : Feu Pierre Moussa Gbaguidi, Feu Foucéni Idrissou et Feu Etienne Kouabité M’Po.

LIRE AUSSI:  Vote du projet de loi de finances 2020 au Parlement: Les assurances du président de la Commission budgétaire

A été fait Chevalier de l’Ordre du Mérite du Bénin à titre posthume, Feu Vincent Kèdoté.