Dividende démographique : Swedd-Bénin élabore un nouveau profil-pays

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités, Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Dividende démographique : Swedd-Bénin élabore un nouveau profil-pays

Swedd_BeninSwedd_Benin

Le programme Autonomisation des Femmes et Dividende démographique au Sahel (Swedd-Bénin), en collaboration avec plusieurs ministères sectoriels, organise, du 25 novembre au 4 décembre à Bohicon, une formation des experts. Il procède à l’occasion à l’élaboration d’un nouveau profil-pays sur le dividende démographique. Des experts du Bénin et d’autres pays africains prennent part aux travaux.

LIRE AUSSI:  Découverte macabre: Un jeune homme retrouvé pendu à Parakou

La formation vise à fournir aux participants, essentiellement des chercheurs et experts, les informations et outils leur permettant l’appropriation du calcul du dividende démographique ainsi que la contribution des femmes et hommes. L’autre défi que doit relever cette rencontre qui dure dix jours est de favoriser la synergie entre les experts des questions de population et les chercheurs du Centre régional d’excellence en économie générationnelle (Creg) autour du dividende démographique et des questions de population en général.
A l’ouverture des travaux, Laurent Hounsa, directeur général de l’Institut national de la statistique et de la démographie (Instad), s’est réjoui de la tenue au Bénin de l’atelier de formation des experts nationaux et d’élaboration du nouveau profil pays sur le dividende démographique. Les résultats de cette rencontre permettront d’avoir un nouveau profil pays sur le dividende démographique au Bénin. Puisque, précise-t-il, dans sa quête de la maîtrise de la croissance démographique, le Bénin, conformément aux directives sous régionales, s’est déjà lancé dans le processus de la capture du dividende démographique.
Pour sa part, Djaoudath Alidou, coordonnatrice de l’Unité de gestion du projet Swedd-Bénin, précise que la budgétisation sensible au dividende démographique est aussi un autre pas vers l’égalité de genre et le Bénin, à l’instar d’autres pays, s’est aussi engagé dans cette démarche.
Hermann Tokou, directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances, s’est aussi félicité des différentes démarches menées par l’Unité de gestion du projet (Ugp-Swedd) jusque-là, pour faciliter à l’institut le plein accomplissement de la mission qui lui est dévolue par le gouvernement à travers l’Observatoire national du dividende démographique (Ondd).

LIRE AUSSI:  Utilisation de plaques fantaisistes de véhicule: Les rois du Bénin appelés à se conformer aux textes

Réponse à la demande

Au démarrage des travaux, on pouvait noter la présence effective du professeur Latif Dramani, coordonnateur du Creg- Crefat, et du professeur Barthélémy Biao, directeur général du laboratoire Lareg. D’ailleurs, la première communication de cet atelier a porté sur le Centre régional de recherche en économie générationnelle (Creg) qui représente « une véritable réponse à la demande croissante de profils du dividende démographique et de produits connexes sur le continent, notamment en Afrique subsaharienne où les pays ont un grand potentiel pour réaliser le dividende démographique au cours des prochaines décennies». En termes de perspectives, le Creg s’engage à élaborer des profils nationaux de dividende de démographie pour chaque pays de la région Afrique de l’Ouest et centrale et au-delà. La deuxième présentation a porté sur « Le réseau des comptes nationaux de transfert». Les participants ont eu droit à un rappel relatif au réseau des comptes nationaux de transfert (National transfer accounts, Nta) créé en 2004 à Berkeley, aux États-Unis. En effet, ce réseau a vu le jour grâce à une discussion approfondie entre chercheurs qui ont reconnu l’impact majeur de la dynamique de la population et de la structure par âge sur l’économie. Son objectif est de faciliter et encourager l’amélioration des données, de la recherche et des politiques reliant la population et l’économie, en intégrant la problématique du genre, la structure sociale et économique et les inégalités. Ainsi, il vise à promouvoir le développement et l’utilisation de comptes nationaux de transfert (Nta) et de comptes nationaux de transfert de temps (Ntta).
Les travaux ont cours jusqu’au 4 décembre. Ils donneront aux participants la compréhension améliorée des questions relatives au dividende démographique, à ses enjeux et implications pour le Bénin. Et le Bénin se dotera de nouveaux profils de consommation -le sexe et le milieu de résidence- et de revenu du travail toujours selon le sexe et le milieu de résidence.

LIRE AUSSI:  Prise en compte des aspirations des jeunes dans le développement durable: Le gouvernement et l’Unicef prônent l’outil ‘’U-report’’

Que comprendre du dividende démographique ?

Le dividende démographique est la croissance économique accélérée qui peut être générée par une baisse soutenue des taux de mortalité et de fécondité d’un pays suivie d’une modification progressive de la structure par âge de la population : la population jeune dépendante (moins de 15 ans) devient de plus en plus réduite par rapport à la population en âge de travailler (15-64 ans). Avec moins de personnes dépendantes à soutenir, un pays a une fenêtre d’opportunités pour une croissance économique rapide, si elle est accompagnée par des politiques appropriées pour promouvoir le capital humain, l’emploi et les investissements en matière de santé, d’éducation et de gouvernance.