Doléances à l’occasion de la tournée du chef de l’Etat: Matéri attend la route…

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Doléances à l’occasion de la tournée du chef de l’Etat: Matéri attend la route…


La commune de Matéri dans le département de l’Atacora est la troisième commune visitée par le président Patrice Talon au cours de sa tournée de reddition de comptes. Les échanges directs qu’il a eus avec la population lui ont permis de toucher du doigt les besoins et attentes des populations.

LIRE AUSSI:  Management environnemental et performancesLe : Le port de Cotonou certifié Iso 14001 version 2015

« Quand Talon dit, il fait. Matéri attend la route ». C’est le message fort que les populations de la commune de Matéri ont partagé avec le président Talon, lors de sa tournée nationale, lundi 16 novembre. Hospitalière et reconnue comme telle, la terre des Kassa a sorti son charme culturel pour ovationner l’homme qui « abat un travail méthodique pour le développement de Matéri ». Elle est très honorée, selon Robert Wimbo Kassa, son maire.

« Votre arrivée est importante pour être l’occasion d’exprimer notre reconnaissance pour tout ce qui est fait dans la commune », lance-t-il au chef de l’Etat. Depuis le début du quinquennat, les actions pour son développement se sont multipliées, applaudit l’élu. Matéri garde surtout l’espoir d’un nouvel élan grâce à la gouvernance actuelle, poursuit son maire. Elle a vu le projet Asphaltage se déployer, changer le visage des villes bénéficiaires et attend son tour. La commune salue ce projet conduit avec détermination, mais se veut surtout reconnaissante pour les réformes dans le domaine du numérique avec pour finalité, la dématérialisation de l’administration publique.

LIRE AUSSI:  Gervais Loko, consultant chercheur pour l’évaluation du SNI du Bénin: « L’impunité est l’une des faiblesses de notre système de déclaration de patrimoine »

Dans cette commune située à près de 700 kilomètres de Cotonou, ce projet spécifique du gouvernement fait la joie des populations et le maire Robert Wimbo Kassa l’a particulièrement souligné. Excepté les projets à caractère transversal, la commune bénéficie de sa proximité avec le parc de la Pendjari et jouit à cet effet d’un projet lié au tourisme avec la finalité de promouvoir l’écotourisme et le tourisme. L’ambitieux programme qui permet de révéler ce parc au monde entier et donc la commune de Matéri le réjouit à plus d’un titre. Matéri a aussi « atteint un niveau de sécurité satisfaisant » grâce à l’implantation de commissariats et d’unités spécialisées. Aussi, « le délestage reste un mauvais souvenir à Matéri » qui bénéficie par ailleurs d’accès universel à l’eau potable. Le président de l’association de développement de la commune partage lui aussi la satisfaction que Matéri change. Mais des besoins restent à combler. Matéri veut la route et l’attend. Tout ce qui est prévu pour la commune se fera, assure le président. Des choses sont programmées et planifiées pour les semaines et mois à venir, s’est engagé le chef de l’Etat. En allant à Matéri ce 16 novembre, comme il y allait il y a trente ans, le président Talon n’a pas caché sa frustration d’emprunter « la même voie poussiéreuse ». Pour lui, « la route qui matérialise le développement ne bouge pas dans la commune ». Mais au-delà de cette déception, « dans le pays globalement, la route avance, le chantier de la route progresse » et Matéri aura sa part de route et donc de développement.

LIRE AUSSI:  Éditorial de Paul Amoussou: Le Bénin se révèle, comme promis…