Don de la Fondation Ifè au Memp: 100 kg de moringa pour renforcer les cantines scolaires

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Don de la Fondation Ifè au Memp: 100 kg de moringa pour renforcer les cantines scolaires


Remise symbolique du don pour le bien-être des écoliers des écoles à cantines scolaires

Le ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou, a réceptionné, jeudi 27 septembre dernier, un don de 100 kilogrammes de poudre de moringa de la Fondation Ifè de l’ex-ambassadeur du Bénin près le Japon, Rufin Zomahoun. La cérémonie s’est déroulée dans les locaux du ministère à Porto-Novo en présence du représentant résident au Bénin du Programme alimentaire mondial (Pam), Guy Adoua.

LIRE AUSSI:  Obsèques de Rafiatou Karimou à Cotonou: Hommage à une militante politique engagée

100 kilogrammes de poudre de moringa dispatchés dans douze sceaux en plastique. C’est le don que la Fondation Ifè a fait à l’endroit du ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp) pour appuyer l’alimentation scolaire au Bénin. L’offre de ce complément alimentaire dont l’importance n’est plus à démontrer en matière d’apports nutritifs vise à améliorer l’état nutritionnel des écoliers bénéficiaires des cantines scolaires, a précisé le président de la Fondation Ifè, Rufin Zomahoun. Ce don va permettre de renforcer la santé physique et les capacités intellectuelles des écoliers bénéficiaires. Il vient en appui aux nombreuses actions de haute portée initiées par le gouvernement pour booster le système éducatif béninois et assurer le maintien des enfants à l’école. Le donateur révèle qu’il a déjà investi, à ce jour, plus de 1,060 milliard F Cfa dans le secteur de l’éducation au Bénin. Les investissements concernent différents projets à caractère sociocommunautaire. Lesquels s’énoncent notamment en matière de construction de salles de classe plus équipements en table-bancs sur toute l’étendue du territoire national ; de réalisation de forages de puits et de fournitures d’ordinateurs aux écoles. Rufin Zomahoun promet de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Il s’engage à maintenir le cap pour aider à changer un tant soit peu le visage de l’école béninoise. L’ancien ambassadeur du Bénin près le Japon félicite le Programme alimentaire mondial (Pam) qui met toute son expertise au service des cantines scolaires gouvernementales. Rufin Zomahoun garde l’espoir qu’avec l’intervention du Pam, d’ici les années à venir, le Bénin va redorer son blason de quartier latin de l’Afrique parce que les écoliers auront davantage d’engouement non seulement à aller à l’école et à y rester, mais aussi exceller dans les études. 

LIRE AUSSI:  Initiative citoyenne de salubrité à Porto-Novo : acteurs sociaux et partenaires se donnent la main

Recevant les 100 kilogrammes de moringa, le ministre des Enseignements maternel et primaire a remercié le donateur qui, pour une énième fois, vient de donner la preuve de son attachement pour son pays. Selon Salimane Karimou, cet aliment nutritif, mondialement reconnu, va renforcer le programme d’alimentation scolaire mis en œuvre par le gouvernement sur le terrain. A en croire le ministre, pour l’année scolaire 2018-2019, le gouvernement a pris l’option de porter le taux de couverture nationale des cantines scolaires de 31 à 51%. Le ministre estime salutaire le geste du donateur qui vient apporter un plus à ce programme. Il félicite Rufin Zomahoun pour tout ce qu’il fait pour l’école béninoise sur fonds propres. Le ministre des Enseignements maternel et primaire promet de rendre compte au gouvernement et au chef de l’Etat des efforts exceptionnels de Rufin Zomahoun au profit du système éducatif national.
Prenant le don des mains du ministre, le représentant résident du Pam au Bénin, Guy Adoua, a vanté aussi les vertus nutritionnelles du moringa riche non seulement en protéines, mais aussi en oligo-nutritions tels que le calcium, le magnésium, le fer, le potassium, les vitamines A, B et C. Toutes choses dont a besoin l’enfant pour sa croissance et le développement de son intellect. Le fonctionnaire onusien se dit fier de l’approche du programme des cantines scolaires mis en œuvre par le gouvernement. Elle fait du Bénin un modèle dans la sous-région, salue Guy Adoua qui rassure de l’engagement et de la disponibilité du Pam à accompagner le Bénin dans le domaine de l’alimentation scolaire pour l’atteinte des objectifs de ce programme à haute portée sociale.