Douane béninoise: Des réformes significatives pour l’amélioration du climat des affaires

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Douane béninoise: Des réformes significatives pour l’amélioration du climat des affaires

Le logiciel Customs Webb pour remplacer Sydonia

L’ambition du gouvernement du président Patrice Talon est de faire de l’administration des douanes, l’une des plus modernes de la sous-région à l’horizon 2022, du port de Cotonou le plus grand hub, vu sa position stratégique et de lutter efficacement contre la fraude douanière et la corruption. Ces dernières années, plusieurs actions sont engagées dans ce sens pour améliorer le climat des affaires au Bénin.

LIRE AUSSI:  Alerte contre la grippe aviaire : 2150 poussins saisis hier à Cotonou

Lentement mais sûrement, le Bénin poursuit son chemin vers la modernisation de son administration douanière. Depuis 2016, des réformes courageuses ont été opérées en vue de hisser le port de Cotonou parmi les meilleurs de la sous-région. Ces actions concernent entre autres, la mise en œuvre du Programme de vérification des importations piloté par le partenaire technique Benin control avec comme tâches principales : la maîtrise de la valeur en douane des marchandises, le tracking des marchandises en transit, l’inspection pour la certification des poids et des valeurs des marchandises importées en vrac au port de Cotonou et via les frontières terrestres. Y figurent aussi le suivi électronique des véhicules d’occasion en transit, le contrôle des cargaisons à l’aide de scanners à rayon X pour accroître l’efficacité de l’administration des douanes, la dématérialisation des procédures de dédouanement via l’installation d’un portail électronique pour toutes les formalités afférentes aux transactions du commerce extérieur sur toute l’étendue du territoire national (Guichet unique de commerce extérieur Guce) via l’assistance du partenaire technique Webb Fontaine. S’y ajoutent la migration de toutes les unités douanières vers le Sydonia world, sans oublier la gestion de l’agrément des commissionnaires en douane avec comme action phare la gestion automatisée des cautions à travers des notifications, la délivrance d’agréments définitifs aux sociétés.

LIRE AUSSI:  Clément Capo-Chichi, expert de la CADHP: «Le viol est inclus dans les crimes contre l’humanité...»

Plus encore

En plus de toutes ces réformes, on peut citer la comptabilité matière dans les entrepôts en cours de finalisation avec comme effets la gestion automatisée de la comptabilité matière dans les Mad mae, les entrepôts de stockage, les entrepôts spéciaux et industriels, l’instauration du comité valeur qui permet une introduction des abattements automatiques dans le Sydonia par type de produit. Rappelons également qu’au niveau de la recette des douanes ‘’Cotonou hydrocarbure et du Guichet unique du commerce extérieur (Guce)’’, les opérations de pré-dédouanement et de dédouanement sont entièrement fonctionnelles depuis novembre 2020.
En ce qui concerne le commerce extérieur, plusieurs autres réformes sont engagées dont la création du Guichet unique du commerce extérieur. Ce guichet qui est un portail unique pour toutes les opérations du Commerce extérieur vise entre autres, la dématérialisation totale des opérations par la sécurisation des recettes de l’État grâce au paiement électronique et l’amélioration du Climat des Affaires.
La mise en place de toutes ces réformes a connu une réussite grâce à la détermination et au pragmatisme du gouvernement. En 2017, le Bénin avait été classé 1er dans l’espace Uemoa par ‘’l’Observatoire des pratiques anormales’’, comme détenant les corridors les plus fluides en matière de facilitation des échanges. En plus de cela, dans le rapport de la Task force Cedeao publié lors de la 55e session des chefs d’Etat tenue à Abuja en juin 2019, le Bénin est classé premier dans la zone Cedeao en matière de facilitation des échanges et de libre circulation des personnes et des biens.