Dr Nawal Tigri au sujet du camp de formation J-K : « Nous donnons l’envie aux enfants de pratiquer du sport »

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Dr Nawal Tigri au sujet du camp de formation J-K : « Nous donnons l’envie aux enfants de pratiquer du sport »

Nawal Tigri, initiatrice du camp de formationNawal Tigri, initiatrice du camp de formation

Le camp de formation à la base dénommé J-K est un rendez-vous de brassage et d’initiation à la pratique du sport en général et du judo en particulier chez les enfants de 5 à 12 ans. En prélude à la deuxième édition de ce camp prévue pour les 23 et 24 décembre prochains, Dr Nawal Tigri lève un coin de voile sur les préparatifs de l’évènement.

LIRE AUSSI:  4e édition de « Route des pêches à la marche »: Une randonnée au service de l’écotourisme

La Nation : Vous organisez la 2e édition du camp dénommé J-K les 23 et 24 prochains. De quoi s’agit-il ?

Nawal Tigri : Le camp dénommé J-K est une initiative qui réunit une cinquantaine d’enfants environ autour de la pratique du sport en général et de l’initiation au judo en particulier. Nous avons organisé la première édition l’année dernière dans les locaux de l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et du sport (Injeps) à Porto-Novo.

Quel l’objectif principal de cette initiative?

Destiné aux enfants de 5 à 12 ans, ce stage de formation et d’initiation au judo permet de promouvoir le sport à la base et de stimuler l’intérêt de pratiquer le sport. A travers des jeux de motricité et de développement de la personnalité, il favorise une pratique plus enthousiaste du sport chez les plus petits.

Comment entendez-vous organiser la deuxième édition de ce camp?

Comme la première édition a connu du succès grâce au Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, de sports et loisirs (Fndajsl), les participants eux-mêmes ont souhaité que nous rééditions cette initiative. C’est alors que nous nous sommes engagés dans les préparatifs de la deuxième édition de ce rendez-vous qui se déroulera les 23 et 24 décembre prochains à l’Injeps.

LIRE AUSSI:  Tête-à-tête entre les ministres Oswald Homéky et Laura Flessel: L’inclusion par le sport et le sport féminin au cœur des échanges

Quelle sera la particularité de cette édition ?

Nous envisageons de réunir plus de 50 enfants cette année afin d’agrémenter davantage l’acte n°2 de ce stage de formation. C’est pourquoi, nous avions élaboré un planning adéquat pour rehausser le niveau de ce camp et mettre les enfants dans de bonnes conditions.
Nous sollicitons les bonnes volontés et tous ceux qui ont la même vision en ce qui concerne la qualité de la formation à la base de se joindre à nous pour relever ensemble le défi de cette deuxième édition.