Drame hier au Ceg 1 de Bohicon: Une fille poignarde mortellement un garçon 

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Drame hier au Ceg 1 de Bohicon: Une fille poignarde mortellement un garçon 


Un drame s’est produit ce mercredi 11 décembre au Ceg 1 de Bohicon. Deux élèves en classe de 3e, une fille et un garçon ont eu une violente altercation au cours de laquelle la première poignarde le second qui rend l’âme sur le champ.

LIRE AUSSI:  Identification des personnes: Un document de stratégie nationale en élaboration

Un coup de ciseau a emporté mortellement un élève du Ceg 1 de Bohicon ce mercredi. Suite à une altercation entre lui et une de ses camardes de classe. Le drame a endeuillé tout l’établissement interloqué par une telle violence.

En effet, selon les récits des camarades de classe de ces deux élèves, tout aurait commencé depuis quelques jours lorsqu’il était question de constituer des groupes en classe. Le garçon dont personne n’a voulu dans son groupe pour ses faits et gestes a dû faire face à l’opposition d’une de ses camarades qui n’a pas hésité à le lui signifier ouvertement. La vingtaine et visiblement plus courageuse elle a manifesté son mécontentement de se retrouver dans le même groupe que le garçon trouble-fête qui les empêcherait de travailler sereinement, selon les témoignages.

Cette réaction de la fille irrite le garçon qui lui demande des comptes. Puis à la sortie des classes, les deux se donnent dans une bagarre au cours de laquelle la fille aurait rossé son vis-à-vis.

LIRE AUSSI:  Coups et blessures, 33e dossier: 20 mois pour un bout d’oreille perdu à cause d’un manquant de 450 F

Toute honte bue, ce dernier rentre chez lui. Humilié par une fille devant ses camarades, il n’entend point abdiquer. Jurant de prendre sa revanche.

C’est ainsi qu’hier mercredi, sans doute après avoir entendu les moqueries de certains de ses amis, il relance la bagarre. A en croire ses camarades, les deux se sont encore lancés dans les injures à telle enseigne qu’une nouvelle rixe n’en était pas encore loin. Certains racontent que le garçon se serait muni d’un compas tandis que la fille, d’une paire de ciseau.

Les deux se déchaînent l’un sur l’autre et le drame est vite arrivé. Le coup de ciseau n’était pas loin du cœur. Et le jeune est vidé de son sang.

La foule tétanisée assiste à ce tragique spectacle. La police débarque sur les lieux et procède à l’arrestation de la jeune meurtrière, ainsi qu’à la saisie de l’arme du crime. Le garçon est transporté d’urgence au Centre hospitalier départemental de Goho où le constat de sa mort a été fait.

LIRE AUSSI:  Sécurité routière: Deux radars installés sur la route Akassato-Bohicon

Il faut signaler qu’à cette rentrée scolaire, c’est le deuxième drame enregistré dans cet établissement. Il y a quelques mois, c’est la foudre qui a tué trois élèves. Et, selon certains, c’est presqu’au même endroit que le drame d’hier s’est produit.