Droit des personnes handicapées en détention: Les acteurs pénitentiaires sensibilisés sur la problématique

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Droit des personnes handicapées en détention: Les acteurs pénitentiaires sensibilisés sur la problématique


Dans le cadre de la mise en œuvre du projet “Dedans-Dehors” qui apporte un appui à la réinsertion sociale des détenus et ex détenus handicapés au Bénin, il est prévu une série de formation des acteurs pénitentiaires des prisons de Cotonou, Abomey-Calavi et Ouidah. Ce jour lundi 9 décembre, la première formation a réuni, à Cotonou, les régisseurs, les gardiens chefs, les greffiers et les policiers pénitentiaires.

LIRE AUSSI:  Programme Learn: Les 50 lauréats sélectionnés

Légende : Remise d’équipements de première nécessité au profit des personnes handicapées en détention

 

Renforcer les acteurs pénitentiaires sur les droits humains en général et plus spécifiquement sur les droits des personnes handicapées en détention ; c’est l’objectif de la série de formations initiée par le Projet “Dedans-Dehors”, et dont l’acte 1 a démarré ce jour. Ce projet est conjointement mis en œuvre par l’Association béninoise des Arts plastiques (Abap-Four), l’Association Label Mafi’Art Bénin, l’Association des parents des détenus et ex-détenus handicapés, les Ongs Wildaf-Bénin et Dédji… Les présentes formations prévues sont données à l’intention des acteurs pénitentiaires notamment les autorités (régisseurs, gardiens chefs, greffiers et policiers pénitentiaires), le personnel technique (chauffeur, restauratrice, infirmier) et les responsables des détenus des prisons d’Abomey-Calavi, de Cotonou et de Ouidah.  Ces séances de renforcement ont lieu du 9 au13 puis du 16 au 19 décembre.

Prenant la parole au nom des parties prenantes à l’ouverture de la série de formations, la coordonnatrice nationale de Wildaf-Bénin Françoise Sossou Agbaholou, fait savoir que le projet “Dedans-Dehors” entend contribuer à la promotion d’un développement inclusif au Bénin en réduisant les barrières à la pleine et effective participation des détenus et ex détenus handicapés par la création de conditions favorables à leur réinsertion professionnelle puis sociale aussi bien en prison qu’à leur sortie. Peignant la misère des personnes handicapées en détention, la représentante des parties prenantes Françoise Sossou Agbaholou indique que ceux-ci doivent faire face à des conditions doublement difficiles non seulement du fait de la situation carcérale mais aussi du fait de la non prise en compte de leur handicap dans les maisons d’arrêts. « Nous espérons que cette formation nous permettra d’être mieux informés sur les droits des personnes handicapées en détention. Vivement que nous en tirions beaucoup d’informations », a alors souhaité le représentant du Régisseur, chef du Projet d’appui à la Justice, Adétona Jules Aguessy avant de lancer l’atelier.

LIRE AUSSI:  Raymond Djossou, chargé de la planification et du développement pour le Mono et le Couffo: « Des maires se préoccupent peu de leur Plan de développement communal »

Inscrit dans le Projet d’appui à la Justice (Paj), le projet Dedans-Dehors ou “Appui à la réinsertion sociale des détenus et ex détenus handicapés au Bénin” est financé par l’Union européenne et vise à sensibiliser les acteurs pénitentiaires sur les droits des personnes handicapées. Le projet permettra d’effectuer des travaux d’aménagements dans les maisons d’arrêts visés de sorte à faciliter l’accessibilité des personnes handicapés, de doter les détenus handicapés d’équipements de mobilité (chaise roulante, béquille…) et de produits hygiéniques (pâtes dentifrices, brosses, serviettes…) et d’appuyer les détenus dans la réalisation et la création des œuvres d’art en dessin, peinture, sculpture sur bois et objets artisanaux, sensibilisation, spectacles et dans l’ouverture de boutiques pour la vente de leurs œuvres.