Du social au profit des travailleurs : La Cnss va financer 3175 logements économiques

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Du social au profit des travailleurs : La Cnss va financer 3175 logements économiques


La contractualisation entre la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) et la Société immobilière et d’aménagement urbain (Simau) pour la construction et la cession de 3175 logements économiques a été autorisée par le gouvernement en Conseil des ministres du mercredi 18 décembre. Les deux structures peuvent donc donner corps à ce projet dont la finalité est d’aider les populations à disposer de logements décents.

LIRE AUSSI:  Compte rendu du Conseil des ministres: Un nouveau dispositif de promotion des investissements

Le Conseil des ministres du mercredi 18 décembre a autorisé la contractualisation sollicitée entre la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) et la Société immobilière et d’aménagement urbain
(Simau) pour la maîtrise d’ouvrage déléguée en phase construction et la cession de 3175 logements économiques aux acquéreurs. La Cnss entend en effet participer au programme de construction de vingt mille (20.000) logements sociaux et économiques initié par le gouvernement. Cette option porte sur 3175 logements. Pour ce faire, la Cnss envisage de confier à la Simau la maîtrise d’ouvrage déléguée de la phase de construction ainsi que la cession des 3175 logements aux acquéreurs. Ceux-ci, répartis dans les communes d’Abomey-Calavi, de Porto-Novo et de Parakou, font partie des 12.049 de la première phase dont le financement est déjà mobilisé.
« La Caisse n’investit pas par hasard, des études ont été faites et il n’y a aucun risque que les investissements soient perdus», a rassuré le ministre de la Communication et de la Poste, pour dissiper toute inquiétude quant à ce projet qui vise surtout à offrir des logements décents aux travailleurs. Il a aussi expliqué que « ce n’est forcément pas dans la vocation de la Caisse d’investir dans l’immobilier, mais c’est conforme à son impératif de gestion des fonds collectés et qui sont investis généralement dans des dépôts à terme ». Pour lui, investir dans l’immobilier à long terme est beaucoup plus lucratif; donc les usagers n’ont rien à perdre. « Comme la Cnss ne sait pas mener des opérations immobilières, elle a fait appel à des experts en la matière, d’où le recrutement de ce cabinet pour la maitrise d’ouvrage de ces logements dont la Caisse restera propriétaire et qui seront vendus aux travailleurs », a-t-il soutenu. Ce faisant, poursuit le ministre Alain Orounla, la Caisse s’implique dans le bien-être des travailleurs dont les cotisations lui permettent de faire ce genre d’investissement. En conclusion, il retient que « nous sommes parfaitement dans une logique d’efficacité, de rentabilité » et il vaut mieux investir dans des projets lucratifs à long terme dont bénéficieront les salariés. Ces projets permettent aussi aux travailleurs béninois d’accéder à des logements décents avec les cotisations qui ont été les leurs.

LIRE AUSSI:  Promotion des start-up: La marque d’Aurélie Adam Soulé Zoumarou