Echanges d’expériences du Fonac avec ses partenaires: Pour la pérennisation des acquis du projet Wacsi

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Echanges d’expériences du Fonac avec ses partenaires: Pour la pérennisation des acquis du projet Wacsi


Photo de famille des participants

Le Front des Organisations de lutte contre la corruption (Fonac) et les Ong partenaires ont échangé, vendredi 21 septembre dernier à Cotonou, sur le projet « Initiative de coopération sécuritaire en Afrique (Wacsi). Ces échanges leur ont permis de partager les expériences, les difficultés et les solutions pour la pérennisation des acquis de ce projet financé par l’Agence des Etats-Unis d’Amérique pour le développement international (Usaid).

LIRE AUSSI:  Programme Acma2 /Hackathon AgrInnov229: Jinukun, Souba et Ans Lab primés (La plateforme Tic4Ag d’informations agricoles lancée)

Les perspectives de pérennisation des acquis du projet « Initiative de coopération sécuritaire en Afrique » (Wacsi) sont désormais définies. Au cours d’une séance d’échanges, de partage d’expériences, le Front des organisations de lutte contre la corruption (Fonac) et ses Ong partenaires ont déterminé la manière dont les responsables à divers niveaux, en particulier les élus locaux, pourront continuer à soutenir les interventions de ces Ong une fois que le projet prendrait fin. 

En effet, dans le but d’amener le gouvernement du Bénin à se concentrer sur les affaires criminelles ayant des relations avec les crimes transnationaux organisés (Cto), l’Agence des Etats-Unis d’Amérique pour le développement international (Usaid) a financé le Fonac pour la mise en œuvre du projet Wacsi. Un projet qui a permis au Fonac de mettre à profit son expérience relative à la lutte contre la corruption et la criminalité transnationale organisée afin de contribuer à l’éradication des Cto au Bénin.
A la cérémonie d’ouverture de la séance, le président du Fonac, Jean-Baptiste Elias, a rappelé qu’à mi-parcours du projet, l’Usaid a décidé de le réorienter vers la thématique de la santé. C’est ainsi que les activités des Ong ont été relancées pour une période de six mois et concentrées sur la prévention et la lutte contre le trafic des faux médicaments et équipements médicaux contrefaits.
Pour Jean-Baptiste Elias, les Ong ont mené avec efficacité des actions significatives et remarquables pour lutter contre le trafic des faux médicaments dans les 20 communes d’intervention du projet. Les différents acteurs, se réjouit-il, sont conscients de cet enjeu et s’engagent véritablement dans cette lutte pour garantir aux populations une bonne santé.
Le souhait du Fonac, fait savoir son président, est que la pérennité des actions entreprises soit assurée en vue de maintenir et de consolider les acquis du projet. D’où, la rencontre du vendredi dernier qui a été un forum idéal et qui a permis aux différents acteurs d’échanger en vue de la capitalisation des résultats des activités de terrain.

LIRE AUSSI:  Coopération inter-universitaire: Parakou prend le dessus sur Kara