Edition 2021 de la Gaani à Nikki : Les manifestations réduites aux simples rituels

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Edition 2021 de la Gaani à Nikki : Les manifestations réduites aux simples rituels

Empereur de Nikki et une partie de ses proches

Prévues pour les 19 et 20 octobre prochains à Nikki, les manifestations de l’édition 2021 de la Gaani seront limitées aux simples rituels de l’Empereur et de certains privilégiés de sa cour. Telle est la décision conjointe prise au cours d’une séance, lundi 11 octobre dernier au palais du Sinadounwirou, par les autorités communales et celles de la cour impériale.

LIRE AUSSI:  Appui budgétaire aux réformes sous la Rupture: L’Union européenne verse 28,9 milliards de F Cfa au Bénin

Comme la Gaani de l’année dernière, la Covid-19 a également eu raison de celle de l’édition 2021 prévue pour les 19 et 20 octobre prochains à Nikki. En l’absence des manifestations festives qui l’ont souvent caractérisée, la célébration sera réduite à sa simple expression. Elle sera consacrée à un simple rituel exécuté par l’empereur Sabi Naïna III et ses plus proches. Ainsi en ont décidé les autorités communales et celles de la cour impériale. Cette décision fait suite à celle du gouvernement, relative à l’interdiction des grands rassemblements de foules sur toute l’étendue du territoire national, par ces temps de pandémie du coronavirus.
« La fête de la Gaani, c’est un évènement traditionnel, culturel et cultuel des Baatombu et Boo. Depuis le 25 août dernier, le gouvernement a interdit les manifestations sur toute l’étendue du territoire national. La commune de Nikki ne peut pas rester indifférente par rapport à cette décision », a expliqué le maire, Joseph Gounou Roland Lafia. « Soucieuse de la santé des populations, la cour impériale a accepté de se conformer à la décision gouvernementale. Elle informe les membres de l’aire culturelle Baatombu et Boo que la fête de la Gaani n’aura pas lieu», poursuit-il. « Mais, le rituel sera exécuté par l’empereur Sabi Naïna III et sa suite, son collège très rapproché. Contrairement aux années passées, il y aura sept passages devant les tambours sacrés par l’empereur lui-même, la reine mère et les représentants des cinq dynasties qui seront désignés. C’est ce qui va consacrer la fin des rituels. Ensuite, les tambours sacrés seront rangés», détaille le maire. L’empereur et les membres de sa cour, rapporte un peu plus loin Joseph Gounou Roland Lafia, n’ont pas cessé de prier afin que les années à venir, la crise sanitaire liée à la Covid-19 soit un souvenir et que reprennent les manifestations festives de la Gaani.
Par ailleurs, les populations ont été exhortées au respect des mesures barrières. Elles ont été invitées à ne pas se rendre à la cour impériale. « Les bénédictions de l’empereur les atteindront dans leurs maisons et foyers », a rassuré le maire. Ce dernier a également saisi l’occasion pour lancer un vibrant appel à toute la communauté Baatombu et Boo soucieuse de son bien-être, de respecter la décision prise et d’éviter de venir grossir les rangs des curieux, car la Covid-19 est une maladie contagieuse. Il a rappelé que l’Empereur Sabi Naïna III tient à ce qu’il n’y ait pas d’attroupements, mardi 19 octobre prochain.

LIRE AUSSI:  A la veille de la rentrée 2020-2021: « Toutes les dispositions prises pour une année scolaire apaisée»