Éditorial de Paul Amoussou de ce jour:Pour ou contre le vaccin ?

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Éditorial de Paul Amoussou de ce jour:Pour ou contre le vaccin ?


Improbable il y a un an de cela au plus fort de la pandémie, le vaccin anti-Covid a rapidement pris corps. L’optimisme l’aura emporté, et très vite à travers le monde, les premiers sujets ont été vaccinés. En Chine où l’on croyait à une chimère puis en Russie avec toujours quelque scepticisme quant à l’évidence de ce vaccin salvateur, et enfin dans le monde occidental. L’Afrique noire aura pris le cortège de queue, comme bien souvent.

LIRE AUSSI:  Maria-Gléta 2: L’extension de la centrale se précise

Le Sénégal, le Togo, le Bénin…ont leurs premières doses du vaccin anti-Covid. Oh, peu pour pouvoir atteindre l’objectif préconisé d’immunisation par vaccination d’une frange de la population ! Mais il n’y a pas de quoi crier au scandale, si l’on en juge par le scepticisme qui est grand sur le continent où ce vaccin, à ce qu’on en dit, n’est pas trop le bienvenu. Le vaccin anti-Covid ? Très peu pour de nombreux Africains qui, entend-on dire, préfèrent encore être confrontés au terrible virus plutôt que de se faire vacciner ! L’opinion dominante en Afrique, si l’on en juge par la teneur des débats à ce sujet sur les réseaux sociaux, reste largement anti-vaccin au motif qu’on veut se servir des Africains comme des sujets de quelque sombre expérimentation dont personne ne peut attester du bien-fondé encore !
Pure spéculation ? La jeune génération en est en tout cas persuadée et se refuse à l’idée d’être vaccinée quand d’autres préfèrent attendre d’en voir l’effet sur les premiers vaccinés avant de se jeter à l’eau !
Il y a une justification à cette réserve à l’égard du vaccin anti-Covid. Vient en premier la malencontreuse idée lancée par deux débatteurs français qui, en mal de sensation, ont lâché sur un plateau de télévision l’hypothèse d’une expérimentation avec comme cobayes des Africains. Un pavé jeté dans la mare devenu viral sur les réseaux sociaux.

LIRE AUSSI:  Concours meilleure application web utile pour tous: Dix-huit lauréats primés dans trois catégories

Ensuite, la fulgurance avec laquelle l’établissement du vaccin anti-Covid a abouti, laisse plus d’un perplexe quant à sa qualité, d’autant plus que de vaccin contre le paludisme, point depuis des lustres que ce mal (tropical) sévit et fait davantage de victimes que Covid qui a le chic de toucher une plus large cible. Mais alors, un peu de rationalisme n’est pas pour nous faire du mal, car la thèse complotiste a bon dos depuis des lustres, des préservatifs prétendument infestés du virus du Sida envoyés en Afrique aux masques contre la Covid prétendument aussi infestés. De quoi rire. Loufoque ! Aussi, armons-nous de courage (en faut-il ?) et vaccinons-nous !
Et fissa !