Éditorial de Paul Amoussou: Le yo-yo !

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Éditorial de Paul Amoussou: Le yo-yo !

Editorial de Paul Amoussou du Journal La NationEditorial de Paul Amoussou sur Alpha Condé

Il en sera, il n’en sera pas ! Elle en sera, peut-être, mais avec qui : lui ou l’autre ? Et encore sous quelle couleur ? L’incertitude est sans commune mesure actuellement du côté d’une certaine opposition au régime actuel qui présente un tableau de bord politique bordélique dans la perspective de la prochaine présidentielle.

LIRE AUSSI:  Compte rendu du Conseil des ministres: Constitution d'une base de données des aspirants au métier d'enseignant

S’il fallait titrer là-dessus, ‘’Cherche candidat désespérément’’ serait très vendeur, ou encore ‘’Candidat cherche colistier en vain’’ résumerait le yo-yo auquel on assiste actuellement tel un film de série B sans véritable suspense. Mais sans dramatiser tel Kafka, gageons que tout cela participe à la vitalité démocratique, au pluralisme politique dont on veut bien croire que c’est bien là le cliché qui nous est ainsi renvoyé, notamment à travers des exclusions du jeu en cours venant de grands adeptes des élections ‘’inclusives’’.
Le doute s’épaissit cependant, lorsque l’on apprend de la bouche de certains de ces acteurs politiques qu’ils entendent faire acte de candidature sans souscrire à toutes les exigences légales. En attendant que la Cena n’édifie l’opinion à ce propos, mettant un terme à cette manie innommable, on ne peut que s’étonner que des aspirants à la magistrature suprême aujourd’hui, qui constituant le ticket présidentiel, qui, se refusant à cette idée, ne se donnent pas pour devoir d’aller chercher les parrainages exigés par la loi, misant sur un improbable miracle. Défiance vis-à-vis de l’ordre légal ? Notons que sans disposer d’autant d’élus que de parrains exigés, Marine Le Pen en France réussit toujours le tour de main de les réunir, au nom d’un principe républicain que les détenteurs du graal de parrainage au Bénin jurent vouloir eux aussi respecter. Alors, à quelle logique répond cette démarche surprenante observée ces jours-ci ? Il y a des non-dits comme bien souvent en politique sous cette apparente rébellion à la loi.

LIRE AUSSI:  Incendie du marché Dantokpa : « C’est un dossier qui préoccupe le gouvernement »