Éditorial de Paul Amoussou : L’ère de la deuxième vague des réformes

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Éditorial de Paul Amoussou : L’ère de la deuxième vague des réformes

Éditorial de Paul Amoussou

La plus emblématique, car ayant bouleversé le plus les habitudes des politiques, reste celle du système partisan. Elle aura fait couler tant de salive et d’encre. Et continue de le faire d’ailleurs. Et avec t cette palette de réformes, institutionnelles et structurelles, y compris celles qui sont venues chambouler nos habitudes car nous déboulonnant de nos travers et mauvaises pratiques inavouables ; on croyait être sortis de l’auberge réformatrice. Mais non, Patrice Talon a décidé de ne pas s’arrêter en si bon chemin, et qu’il ne va pas se cantonner à contraindre à la vertu tous ces opérateurs économiques qui passaient en perte et profit la Tva et qui rechignaient à se soumettre aux impositions et autres dispositions fiscales. Idem pour les acteurs des secteurs de l’enseignement et de la santé qui allaient en grève pour un rien et qui ont dû mettre de l’eau dans leur vin ! Pour notre bien-être à tous et le bien de l’école béninoise. Et ce n’est pas tout. Loin de là.
Le périple du président Talon dans les communes, alors vite brocardé par ses critiques comme un tour avant le premier tour de la présidentielle, aura, semble-t-il servi à régénérer la matière première à réformer. Cette tournée présidentielle a servi à prendre davantage le pouls des attentes populaires, à toucher du doigt les problèmes qui se posent avec acuité aux communautés à la base, au-delà des réponses déjà apportées à d’autres impératifs, car il faut savoir qu’au Bénin tout est impératif, du besoin en eau potable à la nécessité d’une connexion haut débit, du besoin crucial d’électricité de qualité aux plateaux techniques en souffrance dans nos formations sanitaires…
Aussi, sans avoir épuisé le stock de réformes envisagées lors du premier quinquennat, et loin de se satisfaire des embellies apportées dans la vie des Béninois, le gouvernement de Talon a-t-il embrayé sur d’autres, aussi cruciales, dès le second quinquennat entamé. Dans cette dynamique, un second souffle sera donné à la décentralisation au Bénin, la promotion du genre et la lutte contre les violences basées sur le genre prennent une dimension nouvelle, montent en relief, avec un arsenal juridique visant à prévenir ces infractions et à les réprimer comme jamais dans notre pays, et l’affirmation d’un leadership politique au plus haut niveau. Et ce n’est pas tout, car avec le nouveau Programme d’action gouvernementale en gestation, s’il n’est déjà prêt, la transformation du Bénin dans tous les secteurs est actée.

LIRE AUSSI:  Après compilation des suffrages par les centres de vote: La Céna donne Patrice Talon vainqueur