Éditorial de Paul Amoussou: Remaniement !

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Éditorial de Paul Amoussou: Remaniement !


Alors que le président Talon s’apprête à prêter serment pour aborder son second quinquennat, il va de soi qu’on s’interroge sur l’équipe gouvernementale avec laquelle il va faire chemin. Renversera-t-il la table pour former un nouveau gouvernement ?

LIRE AUSSI:  Préparatifs des législatives d’avril 2015:La CENA forme les formateurs des agents électoraux

Une certitude est que le couvert mis depuis quelques années devrait rester en place, avec quelques retouches. Cela tient de certaines logiques et du trait de caractère du président Talon. Partant déjà du principe selon lequel on ne change pas une équipe qui gagne, pourquoi changer si, comme l’a dit le candidat Talon avec sa colistière, « Le développement, ça y est » ? C’est bien l’équipe actuelle qui a œuvré pour le développement dont le candidat, à sa réélection, s’est vanté du bon résultat aux Béninois qui l’ont adoubé, et de ce fait. Il n’y aura par conséquent pas de changement notable de l’équipe gouvernementale quand bien même les ministres les moins performants, il y en a sans doute, devraient faire place à du sang neuf ! L’efficience, la performance étant le maître-mot de Patrice Talon.
Les contingences politiques ne devraient pas peser dans ses choix, lui qui en tient si peu compte, lui dont le trait de caractère reste la fidélité en amitié comme dans la (bonne) collaboration, pour peu que ces valeurs soient partagées par ses vis-à-vis qui eux aussi les tiennent pour sacrées, confie-t-on. Pour ces critères, somme toute objectifs, certains ministres devraient continuer de servir la République aux côtés du président Talon. Car, après tout on ne gouverne ou ne commerce qu’avec ceux en qui on a foi, en l’occurrence la double confiance, morale (fidélité) et l’aptitude à bien faire le job. Partant de ces principes, allez, mouillons-nous, prenons le risque d’un pari bien périlleux face à l’insaisissable Patrice Talon : Aurélien Agbénonci, Romuald Wadagni, Séverin Quenum, José Tonato, Aurélie Soulé Adam Zoumarou , et bien d’autres, ont de bonnes chances d’être maintenus…
Evidemment, il y aura de nouvelles entrées, realpolitik oblige. Mais à ceux-là, il faudra souhaiter courage et espérer qu’ils aient la résilience de travailleur acharné, donnée impérieuse face à un bourreau du travail, Patrice Talon, décrit, dans sa vie précédente d’homme d’affaires comme celle de président de la République, comme celui en face de qui il faut se garder de se présenter rempli de certitudes ! C’est lorsque vous êtes persuadé d’avoir fait le tour de la question, qu’il vous prouve avec une aisance déconcertante qu’on pouvait mieux faire, corroborent plusieurs sources…Un avis, consultance gratuite, dont devraient tenir compte les dirigeants des partis comme le Prd, Moele-Bénin et l’Udbn appelés à proposer de leurs membres pour nomination. Et c’est là une autre piste sérieuse de ce qu’il ne devrait pas avoir un bouleversement important de l’actuelle équipe : à quoi bon changer des collaborateurs déjà rompus aux méthodes et exigences du chef ?

LIRE AUSSI:  20è session interparlementaire de l’UEMOA: Mettre en place une meilleure organisation territoriale au sein des pays membres