Éditorial du 07 Juin 2021: Question de fertilité et de progression

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Éditorial du 07 Juin 2021: Question de fertilité et de progression


Lorsqu’on vous fait passer pour un eunuque, c’est-à-dire qu’on vous traite de mâle non viril, pas la peine d’aller dans des milieux ou sur la place publique pour clamer à qui veut le savoir que vos attributs sexuels sont en bon état. Il faut plutôt vous évertuer à travailler afin de réunir les ressources nécessaires pour doter la belle de votre choix.

LIRE AUSSI:  Célébration de la fête nationale chinoise au Bénin: La coopération et le développement de l’amitié sino-béninoise salués

Lorsque les mauvaises langues verront peu après celle-ci le ventre tout rond, elles se rendront à l’évidence de vos capacités et facultés sexuelles…Propos rapportés, jure un confident, du président Talon qui s’exprimait ainsi au temps fort (courant 2016-2017) des critiques acerbes formulées par ceux qui ne comprenaient pas le sens qu’empruntait la politique du régime du Nouveau départ.
Depuis, l’eau a coulé sous le pont comme l’on dit, et l’on peut noter comme des membres du Parti pour la Libération du Peuple (réputés pour leur virulence virale contre le régime Talon), qui viennent de rejoindre la mouvance présidentielle, que « Même si tout n’est pas rose, les réformes engagées par le président Talon ont commencé par porter leurs fruits dans l’intérêt de nos populations ».
Peu enclin à poser la première pierre, peu disposé à la communication tapageuse sur les jalons de mise en œuvre des actions de son gouvernement, quand bien même en politique un tel marketing est porteur de gains, Patrice Talon préfère faire et laisser apprécier…

LIRE AUSSI:  Élections communales du 17 mai 2020: Message de l'Union progressiste

Des hauteurs de Boukombé au boulevard de la Marina, que d’avancées enregistrées ! Autant on s’émerveille de voir la métamorphose de la route menant de Natitingou à Boukombé, autant on se surprend à Cotonou que le boulevard de la Marina pouvait connaître l’extraordinaire transformation subie et qui émerveille aussi bien les habitués de Cotonou que ceux qui y sont de passage. Qui l’eût cru, avant que le génie béninois, tant sublimé par le président Talon, ne s’exprime ? C’est avant tout une question de choix, d’orientation et de volonté politiques, de détermination…Sur cette lancée, tant d’initiatives de même nature couvent, visant à faire progresser le Bénin, le révéler aux Béninois et au monde…Emblématiques de cette dynamique, les chantiers, nombreux, dont certains arrivent à terme comme les stades, d’autres à mi-parcours, comme le nouveau camp militaire d’Allada ou encore le nouvel hôtel cinq étoiles, le tout premier au Bénin en construction grâce au savoir-faire turc à travers la société Summa. Sans tambour ni trompette, derrière la façade calme de l’ancien Marina hôtel en effet, une pépite est en gestation, un nouveau pas de franchi dans la marche méthodique du Bénin vers le progrès…