Education inclusive: Handicap international a élaboré son plan de plaidoyer

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Education inclusive: Handicap international a élaboré son plan de plaidoyer


Dans le cadre de son Projet éducation inclusive et formation professionnelle (Bénin), l’Ong Handicap international a organisé, les jeudi 15 et vendredi 16 septembre derniers à Bohicon, un atelier d’élaboration d’un plan de plaidoyer pour l’éducation inclusive. Une rencontre qui a mobilisé une vingtaine de représentants de plusieurs associations s’occupant des questions relatives à la vie et aux conditions des personnes handicapées ou potentiellement handicapées.

LIRE AUSSI:  Sauvons l’esprit de la Conférence nationale: Un nouveau livre appelle les Béninois à une aube nouvelle


Dans le cadre de l’atelier, Handicap International qui est une Ong internationale de solidarité qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophe a réuni durant deux jours des associations et autres Osc intervenant sur cette thématique pour l’élaboration d’un plan de plaidoyer en faveur de l’éducation inclusive. Les objectifs de cet atelier sont d’élaborer les plans de plaidoyer par axes stratégiques et de valider le plan commun de plaidoyer. Puis, de procéder à la désignation des chefs de file pour chaque axe stratégique. C’est dire que cette initiative répond à la mission collégiale qui consiste à travailler aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables pour parvenir à leur assurer une éducation inclusive et effective.
Présentant le projet qui réunit les partenaires et acteurs à Bohicon, Mariette Amoussou, cheffe du Projet éducation inclusive et formation professionnelle, a rappelé que, suite à une première phase de 4 ans, le projet « Education inclusive 2 » est initié par Handicap international (HI), avec le financement de l’Agence française de développement (Afd). Ce projet d’une durée de 4 ans répond aux difficultés d’accès et de maintien des enfants handicapés aux dispositifs d’éducation et de formation professionnelle. Il couvre les départements de l’Atlantique et du Littoral et vise à améliorer l’accès et la qualité des enseignements-apprentissages inclusifs pour les filles et garçons handicapés à travers la mise à l’échelle progressive de stratégies innovantes sur le continuum éducation formation. Ainsi, pour atteindre cet objectif, le projet s’associe à plusieurs Osc béninoises et Ong internationales pour mettre en place un comité national de plaidoyer pour la promotion de l’éducation inclusive au Bénin, spécifiquement l’inclusion des personnes handicapées. Le comité de plaidoyer a été installé en juin dernier. Un comité ad hoc, constitué de trois membres – que sont les structures Faphb, Cbo-Ept et Cipcre),- a travaillé à élaborer des documents de proposition dont un document d’orientation qui, après avoir présenté l’état des lieux de l’inclusion au Bénin, a retenu et hiérarchisé neuf préoccupations de plaidoyer sur la période de 2022 à 2026. Un document de positionnement des Osc sur les neuf préoccupations de plaidoyer. Puis, un document qui présente la constitution des groupes thématiques pour conduire les préoccupations de plaidoyer.
A l’occasion de l’ouverture des travaux de l’atelier, Nassirou Domingo, président de la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin, n’a pas caché sa satisfaction face cette initiative qui vise à assurer une éducation inclusive, surtout aux plus vulnérables. Il rappelle aussi aux acteurs présents la mission assignée à ces assises de Bohicon. Il s’agit pour eux, à travers les groupes thématiques mis en place, d’élaborer leur plan de plaidoyer à finaliser et valider par l’ensemble des organisations représentées. Il leur revient également de procéder à la désignation par chaque groupe thématique de son chef de file pour conduire les activités définies.
Il faut noter que les travaux de cet atelier, sous la supervision de Mariette Amoussou de Handicap international, ont été conduits par Nassirou Domingo, président de la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin?

LIRE AUSSI:  Conseil communal de Malanville: Vote d’un collectif budgétaire de 1 771 543 847 F Cfa