Egalité des filles par le sport: Plan international Bénin lance le projet ‘’Championnes’’

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Egalité des filles par le sport: Plan international Bénin lance le projet ‘’Championnes’’


Plan international Bénin (Pib) établit un monde égalitaire à travers la pratique du sport par les filles et les garçons. C’est à travers le projet ‘’ Championnes’’, lancé officiellement, jeudi 20 mai à Cotonou, par Oswald Homéky, ministre des Sports. L’initiative est soutenue par l’Agence française de développement (Afd), la Fédération internationale de Football Association (Fifa) et Plan international.

LIRE AUSSI:  Promo Mtn Mobile money 2019: Les deux gagnants des villas ont reçu leurs clés


La pratique du sport pour faire des filles des actrices de leur vie et du développement. Le projet ‘’Championnes’’ de Plan international Bénin (Pib) s’inscrit dans cette dynamique.
Conçue pour promouvoir l’émancipation des filles et l’égalité du genre dans un environnement protecteur, l’initiative est destinée prioritairement à 1 440 filles de 12 à 24 ans et 360 garçons de 12 à 18 ans. Le choix de ces cibles en dit long sur sa pertinence : des élèves et apprentis, déscolarisés ou non scolarisés issus de soixante associations sportives dans soixante villages disposant de Collège d’enseignement général, répartis dans douze communes des départements de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga.
Trois cents membres d’associations villageoises d’épargne et de crédit dont 90 % de femmes y trouvent également leur compte. Une œuvre salvatrice qui promeut le développement. Le projet prend également en compte la réalisation et l’entretien d’infrastructures et favorisera le développement de nombreux dispositifs dans le domaine du sport.
Marc Vizy, ambassadeur de la France près le Bénin, en décline les enjeux. « Le sport a des valeurs universelles, par son impact sur l’éducation, la santé, le bien-être ou encore la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes et contribue à l’atteinte des Objectifs de développement durable ».
Ce projet sera mis en oeuvre dans la partie septentrionale du Bénin où le besoin de protection des filles des grossesses précoces est grand. L’Atacora y trouve doublement son compte.
« Ce projet constitue une réelle opportunité qui vient en appui à l’initiative ‘’zéro grossesse en milieu scolaire (Zégromist)’’. ‘’Championnes’’ apparaît comme une initiative de mise à l’échelle de cette expérience face à l’impérieuse nécessité de promouvoir l’égalité et l’équité genre dans les trois départements, se réjouit Chabi Nah Déré, préfet de l’Atacora.
Elle rassure que le projet s’exécutera sous de bons auspices. « La mise en œuvre aura un écho favorable dans cet environnement rendu fertile grâce aux acquis de l’expérience Zégromist où la pratique du football féminin a transcendé les stéréotypes pour s’ériger en instrument d’affirmation de soi, de construction d’identité et d’épanouissement de jeunes filles », souligne-t-elle.
Ce concept de football pour les jeunes filles est une stratégie pour mettre en lumière leurs talents, leur capacité à s’intégrer dans la vie sociale par le sport et aussi l’impact sur leur chemin de vie dans la communauté à travers la recherche de leur autonomisation.
D’une durée de trois ans, l’initiative allie le sport, l’égalité et l’épanouissement des filles et le développement. Des valeurs qui motivent les efforts continus de Plan international Bénin.
« Nous n’allons pas nous arrêter tant que les filles ne seront pas entendues, valorisées au Bénin et au-delà. La situation des filles au Bénin nous rappelle que nous devons redoubler d’ardeur dans le renforcement de leurs capacités pour faire d’elles des actrices de développement au sein de leurs communautés », indique Karl Frederick Paul, représentant résident de Pib.
Selon Véronique Tognifodé Mèwanou, ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, l’égalité des sexes est une condition nécessaire pour l’instauration d’un monde de développement, inclusif, prospère et durable. Elle rassure de la disponibilité de son ministère à accompagner les initiateurs afin que les résultats puissent toucher les cibles. Cette volonté se matérialise déjà par la remise officielle d’équipements par Plan international Bénin aux bénéficiaires en vue de l’aboutissement heureux de ce projet.

LIRE AUSSI:  Constance Kpamègan, directrice adjointe du Camp de l’enfant citoyen: « Compter sur les enfants pour mieux protéger l’environnement »