Election de miss Bénin 2016 Atlantique-Littoral: Marielle Adjamaï et Gispy Homawoo sélectionnées

Par Eric TCHOGBO,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Election de miss Bénin 2016 Atlantique-Littoral: Marielle Adjamaï et Gispy Homawoo sélectionnées


C’est au village d’enfants sos d’Abomey-Calavi, qu’ont eu lieu, dans la nuit du samedi 7 mai au dimanche 8 mai, la sélection des plus belles filles de l’Atlantique et du Littoral en vue de prendre part à la grande finale Miss Bénin 2016. Au terme de la compétition, Marielle A.M. Adjamaï pour le département de l’Atlantique et Gispy Homawoo pour le Littoral ont été retenues.

LIRE AUSSI:  Célébration du 11 mai: L’Uac sacrifie à sa légendaire tradition d’hommage à Bob Marley

Marielle A.M. Adjamaï est miss Littoral et Gispy Homawoo est miss Atlantique.

Miss Atlantique a pour première dauphine Bonorelle Pereira et pour 2e dauphine Canis Salanon. Pour la miss Littoral ses dauphines ont noms Pamela Zinsou et Adoude M. Suzanne Akueson.
Pour Mtn, le sponsor principal de la manifestation, par la voix de Cédric Vignikin, son représentant, la soirée est consacrée à la célébration de la beauté et de l’intelligence béninoises. Pour en arriver à ce stade, les candidates ont été soumises à trois différents passages.
Le premier s’est déroulé en tenue traditionnelle où les concurrentes devaient sourire, faire preuve de leur maîtrise du rythme et montrer l’originalité de la tenue qu’elles ont dû confectionner de leurs mains . Lors du 2e passage en tenue de plage, elles devaient étaler la meilleure proportionnalité du corps et présenter le moins possible de taches sur le corps. Enfin à l’occasion du dernier passage, l’occasion leur était offerte de défiler en tenue de soirée et de faire montre d’une meilleure expression orale. L’élégance, le charisme, la gestion du trac, l’aisance et le regard ont permis aux récipiendaires de faire valoir leurs atouts à cette étape. La présidente du jury, Valérie Ahouansou accompagnée de Fatouma Boubacar, Souray Singh, Carine Ekperigin… ont éprouvé quelques difficultés à les départager.
La soirée a été conduite par Didier Ouoba, enseignant d’anglais à Parakou, mais maître de cérémonie pour la circonstance.
Pour l’ensemble, les concurrentes ont fait montre d’élégance lors des différents passages. En ce qui concerne le sujet à développer, il a porté sur le thème « L’enfant de la rue ». Il a été diversement appréhendé par les récipiendaires, qui par moments ont été influencés par le public.
Au total, pour arracher et détenir pour soi pendant 12 mois la scintillante couronne, cette 22e édition du concours de beauté qu’organise l’Association culturelle miss Bénin met aux prises 72 jeunes filles sélectionnées à travers tout le pays qui s’affrontent chacune dans leur environnement en attendant que les 12 plus belles ne se livrent la bataille finale.

LIRE AUSSI:  Initiation des enfants au vodoun dans les couvents: Le droit à l’éducation désormais respecté