Election de Sonon Aligbonon à Ouassaho dans la commune de Bohicon: Les militants RB contestent et protestent contre les résultats de la CENA

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Election de Sonon Aligbonon à Ouassaho dans la commune de Bohicon: Les militants RB contestent et protestent contre les résultats de la CENA


Les militants de la Renaissance du Bénin (RB) de Ouassaho dans la commune de Bohicon ont manifesté dans la matinée mercredi 22 juillet dernier contre l’élection miraculeuse et surprenante d’un candidat qui n’aurait pas été sur la liste de la Renaissance du Bénin. Prince Sonon Aligbonon, c’est de lui qu’il s’agit ne serait même pas un militant RB.

LIRE AUSSI:  Suivi budgétaire : Les Osc formées pour s’impliquer dans le processus

Beaucoup de militants de la Renaissance du Bénin (RB) de Bohicon et d’Abomey se demandent comment Prince Sonon Aligbonon a pu se retrouver élu sur la liste de la RB alors qu’il n’y figurait pas. Ce dernier, disent-ils aurait même fait campagne contre eux en soutenant son frère candidat sur la liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE). L’élection de Prince Sonon Aligbonon au poste de conseiller communal sur la liste de l’alliance RB-RP dans l’arrondissement de Ouassaho relève du miracle pour le commun des militants de l’alliance.

Selon les explications recueillies sur le terrain, c’est suite à des négociations que Prince Sonon Aligbonon était positionné suppléant de Léopold Sègblévi sur la liste RB-RP officiellement publiée avant la campagne électorale. Ce qui ne lui a pas plu. Comme pour leur marquer le coup, il n’a pas fait campagne avec la RB. Il a rejoint son jeune frère candidat dans le même arrondissement de Ouassaho sur la liste FCBE. En son temps, suite à la publication de la liste, le mis en cause avait fait des déclarations pour manifester sa désapprobation par rapport à la position qu’il a occupée. Ainsi lors de la campagne électorale, il aurait demandé à ses militants de voter pour une autre liste pour sanctionner la RB.
Aujourd’hui, par miracle, le même Prince Sonon Aligbonon a été proclamé élu titulaire par la Commission électorale nationale autonome (CENA) au grand étonnement des militants RB. Ce que ces derniers ne sont pas prêts à accepter. Et ils l’ont exprimé mercredi 22 juillet dernier en donnant de la voix, pour mieux se faire entendre. A travers une marche de protestation, ils ont contesté les résultats rendus publics par la CENA. Partis de l’arrondissement de Ouassaho, les  »renaissants » ont échoué à la mairie de Bohicon où ils ont lu une motion de protestation.
«Oui à l’élection de Léopold Sègblévi et non Prince Sonon Aligbonon» pouvait-on lire sur les banderoles. Ils disent non à la victoire malencontreusement attribuée par la CENA et dénoncent la magie opérée, avant de demander aux responsables du parti de prendre les dispositions pour que Léopold Sègblévi soit rétabli dans ses droits.

LIRE AUSSI:  Journée mondiale de l'Alimentation : Un concours de posters lancé à l'endroit des élèves