Élection des maires dans le Couffo: Report sine die à Lalo et à Toviklin, Coffi Gbedjekan à la tête de Klouékanmè

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Élection des maires dans le Couffo: Report sine die à Lalo et à Toviklin, Coffi Gbedjekan à la tête de Klouékanmè


Le candidat du parti Union progressiste est en difficulté à Lalo, dans le Couffo. William Fangbedji, maire sortant et candidat à sa propre succession n’a pas obtenu les suffrages de tous ses camarades de l’Up majoritaire au conseil. Seul candidat au poste de maire, l’édile sortant n’a recueilli que quatre voix favorables. Vingt conseillers communaux lui ont retiré leur confiance et le vote a été déclaré infructueux.

LIRE AUSSI:  Mise en place d’infrastructures sanitaires: Boni Yayi pose la première pierre de l’hôpital de zone de Tchaourou

Face à cet état de choses et pour permettre aux conseillers  élus de l’Up d’aller s’entendre, la séance élective a été suspendue. Pour le préfet Christophe Mègbedji qui supervisait le processus électoral après avoir installé le nouveau conseil, une autre séance d’élection sera convoquée. « La déclaration de candidature du groupe majoritaire n’est pas suivie », relève-t-il.

Le même scénario a été répété, quelques heures plus tard, à Toviklin, dernière étape de la série des élections prévues, ce vendredi, dans le Couffo. Si les 19 conseillers, élus le dimanche 17 mai dernier ont pu être officiellement installés, le processus d’élection qui s’en est suivi s’est terminé en queue de poisson. Les conseillers communaux de l’Union progressiste, parti majoritaire au conseil, n’ayant pas accordé leur violon autour de Rigobert Tozo, maire sortant et candidat unique. Sa candidature a été rejetée par onze conseillers sur les 19 du conseil. Sur ces faits, la séance a été suspendue et reportée à une date non encre définie.

LIRE AUSSI:  Remaniement technique du gouvernement: Alassane Séidou remplace Cyr Koty

Les nouveaux dirigeants de Klouékanmè

Avant Lalo, la délégation préfectorale a marqué un arrêt à Klouékanmè dans la matinée où elle a installé les 25 membres du nouveau conseil. Au bout du processus électoral des dirigeants de la nouvelle mandature qui s’en est suivi, l’Union progressiste, parti majoritaire au conseil, a connu meilleure fortune. Son candidat unique au poste de maire, Coffi Dieudonné Gbedjekan a été élu sans anicroche avec 16 voix, 9 abstentions ont toutefois été enregistrées. Il a pour premier et deuxième adjoints, Aimé Akando et Raymond Otodji.

La liste des chefs d’arrondissement se présente comme suit :

CA/ Adjahonmè : Séverin Sodedji

CA /Ahogbeya : Gaëtan Alounkounto

CA /Ayahohoué : Rigobert Avé

CA/ Djotto : Gaston Houdji

CA /Hondjin : Mathieu Dagbedji

CA /Klouékanmè centre : Séraphin Sèhounko

CA/ Lanta : Vincent Fréjus Ekpoui

CA/ Tchikpé : Germain Klikpezo