Election Miss Bénin 2015: Sylvania Chelsea Fandohan hérite de la couronne de plus belle fille

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Election Miss Bénin 2015: Sylvania Chelsea Fandohan hérite de la couronne de plus belle fille


La nouvelle détentrice de la couronne de la plus belle fille du Bénin est connue depuis le petit matin d’hier dimanche 26 juillet. Au terme d’une compétition dans laquelle chacune des douze concurrentes en ligne voulait se hisser au firmament, c’est une seule étoile de l’élégance, comme on a pu le constater, qui s’est imposée. Son nom : Sylvania Chelsea Fandohan.

LIRE AUSSI:  Reconnaissance de mérite : Des icônes des arts plastiques du Bénin distinguées

72 dans les starting-blocks, douze dans le team final, sept sur le ring, cinq heureuses élues, mais une seule sur le tapis rouge : Sylvania Chelsea Fandohan, sacrée depuis hier, reine et ambassadrice de la beauté béninoise. C’est sur cette étudiante en 2è année de marketing, âgée de 18 ans que le jury de Miss Bénin 2015 a jeté son dévolu pour défendre pendant les douze prochains mois la beauté et l’intelligence de la jeune fille du Bénin. Elle succédera ainsi à Belleciane Fifonsi Hounvènou qui elle, peut fièrement s’élancer vers le cercle s’élargissant chaque année des anciennes reines de beauté.

Avec cette élection qui est en réalité la résultante d’un long processus engagé depuis plusieurs mois et qui a connu des étapes éliminatoires successives, c’en est ainsi fini pour l’élection Miss Bénin 2015 dont la soirée élective s’est voulue cette année un peu plus originale. Primo, le comité d’organisation présidé par Fortuné Dégbègni, par ailleurs président de l’Association culturelle Miss Bénin a délocalisé l’évènement sur la plage Dream Beach, l’une des plus huppées de Cotonou. En plus, le contenu de la soirée à été revu à la hausse.
La parade d’entrée sur scène des candidates a été cumulée avec la présentation des candidates en tenue traditionnelle. Une entrée sur scène très enlevée accompagnée par un saxophoniste, un groupe d’instrumentistes et des danseuses, sans oublier la petite poétesse à qui revenait l’honneur de présenter chaque département et sa candidate. Le public appréciera ainsi des pas non moins bien exécutés du Tipenti, du Gbon, du Tèkè… en somme, une balade touristique introductive qui a donné aux douze prétendantes de se soumettre aux membres du jury.
Passée cette étape, les douze candidates prendront à nouveau possession du podium pour se dénuder, que dis-je, se dévoiler, ou du moins présenter leurs charmes cette fois-ci physiques. Car pour être Miss Bénin, du charme il faut en avoir de fond en comble et ne point être une jeune fille difforme, fade ou faste à la forme débordante et sans attraits physiques.

LIRE AUSSI:  Edition 2019 de la fête de la Gaani: Tout un symbolisme autour des tambours sacrés

Le sacre…

Quelques cinq minutes auront donc suffi « aux filles » pour se mettre en évidence sous la fascination du public, particulièrement frileux de cette étape où appareils photographiques, portables et autres Ipad sont projetés en direction des candidates.
Viendra ensuite l’ultime passage des Miss en tenue de soirée puis enfin le speech. Ultime occasion pour chacune d’elle de dévoiler son projet de société. Cette année, on peut dire que le coaching a été d’un niveau plus élevé. Les candidates se proposaient ainsi par exemple d’aller combattre le manque d’eau potable (actualité oblige sans doute), la non scolarisation des filles, l’émancipation de la femme… la déclaration des enfants dès leur naissance. C’est d’ailleurs ce projet sera exécuté au cours du prochain mandat puisque présenté par la candidate au brassard 10, représentante du département du Zou, Sylvania Chelsea Fandohan finalement sacrée. Sa première dauphine a nom Ornella Ferreira et vient du Couffo. La deuxième dauphine Carine Omolara Epkeregin est originaire du département des Collines. Les 3è et 4è dauphines Stéphanie Bidé et Melys Houégbèlo viennent par ailleurs du Plateau et de l’Atlantique. De nombreux lots en nature seront offerts aux douze finalistes ainsi des enveloppes financières. Les deux premières dauphines gagneront des motos, tandis que la Miss héritera d’une voiture, d’un écran TV Plasma, d’une enveloppe de deux millions et de nombreux autres lots.