Election présidentielle de 2021: Aurélie Adam Zoumarou investie d’une mission par les jeunes de la 7e circonscription

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Election présidentielle de 2021: Aurélie Adam Zoumarou investie d’une mission par les jeunes de la 7e circonscription


Encore quelques mois, et ce sera la fin du mandat du président de la République, Patrice Talon, élu en 2016 à la tête du Bénin. Dans la perspective de l’échéance de 2021, les jeunes de la 7e circonscription électorale réclament déjà sa candidature. C’est à travers une déclaration qu’ils ont lue, samedi 8 août dernier à Nikki. Ils comptent sur leur aînée et princesse, puis membre du gouvernement, Aurélie Adam Soulé Zoumarou à qui, ils l’ont confiée, pour la lui transmettre.

LIRE AUSSI:  Accès au Fonds d’innovation pour les accélérateurs d’écosystèmes: Le Bénin se révèle au monde par le numérique


Les jeunes de la 7e circonscription électorale du Bénin regroupant les communes de Kalalé, Bembèrèkè, Sinendé et Nikki ne veulent pas du départ du chef de l’Etat, Patrice Talon, à la fin de son mandat. Ils souhaitent la poursuite des réformes que l’homme a entreprises dans plusieurs secteurs, sur encore cinq autres années. Pour ce faire, ils l’ont exhorté, samedi 8 août dernier à Nikki,à être candidat à la présidentielle de 2021. C’est à travers une déclaration que la ministre en charge de l’Economie numérique, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a été investie de la mission de lui transmettre.
Dans leur déclaration, ces jeunes ne cachent pas leurs inquiétudes. « La peur qui nous anime est de voir toute cette perspective de développement s’effondrer sous nos yeux par vengeance politique ou méchanceté humaine», y lit-on, dès que Patrice Talon aura terminé son mandat en cours. Pour la poursuite de l’œuvre de développement qu’il a commencée, la jeunesse de la 7e circonscription électorale promet de lui donner un second mandat.
C’est le chef de l’arrondissement central de Nikki, Bah Séro Kessè Moussa, qui a reçu au nom de la ministre, leur déclaration. Plusieurs têtes couronnées, notables et sages de la cité impériale ont assisté à la cérémonie.

LIRE AUSSI:  Politique: La « Dynamique unitaire » se tisse sagement