Election présidentielle de 2021: Moele-Bénin désigne Patrice Talon comme son candidat

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Election présidentielle de 2021: Moele-Bénin désigne Patrice Talon comme son candidat


La poursuite des actions de développement en cours au Bénin depuis plus de quatre ans. C’est l’option faite par les militants du parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin). Dimanche 9 août à Cotonou, au terme de son deuxième conseil national, le parti a opté pour le président Patrice Talon qu’il a désigné comme son candidat pour l’élection présidentielle de 2021.

LIRE AUSSI:  Organisation des législatives du 26 avril :La CENA sollicite l’accompagnement des acteurs politiques

Jacques Ayadji, président du parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) candidat à l’élection présidentielle de 2021. Cette option ne semble pas bénéfique. En tout cas, elle n’a pas trouvé grâce aux yeux des délégués du parti, participant au deuxième conseil national organisé dimanche 9 août à Cotonou sous le thème « Le Bénin 60 ans après son indépendance: défis et perspectives ». Sa candidature n’a recueilli que 20 % des suffrages des votants. Les 80 % restants sont allés en direction de la désignation du chef de l’Etat comme le meilleur candidat, et donc à même de bénéficier du soutien du Moele-Bénin. Cette décision de la deuxième plus grande instance de cette formation politique trouve sa justification, au dire de Babatoundé Biyao, porte-parole du parti, dans les actions de développement engagées par l’actuel locataire de la Marina.
A l’occasion, les délégués venus des 12 départements et des 77 communes du Bénin ont mené de riches réflexions et surtout scruté l’horizon politique, à huit mois de la prochaine élection présidentielle. Le Moele-Bénin note au regard du parcours du pays depuis son accession à la souveraineté internationale, « une rupture progressive, ces quatre dernières années, d’avec beaucoup de maux qui freinent le décollage économique». Le parti, au terme de ses échanges, constate avec « fierté et satisfaction que le folklore, longtemps entretenu au sommet de l’Etat, a cédé la place à l’efficacité et au travail bien fait » avec Patrice Talon. « Il est loisible à chacun de voir à tous les points du territoire, les nombreuses réalisations », souligne Babatoundé Biyao dans sa déclaration. Malgré la floraison des chantiers, les éléphants blancs auxquels nous avons été habitués pendant des années, restent aujourd’hui de lointains souvenirs, salue-t-il ensuite.

LIRE AUSSI:  Interception de cartouches d’armes: Déclaration du Parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN)

 

Un choix justifié

« Sans tambour ni trompette, tout le pays est mis en chantier. De partout, des travaux titanesques sont réalisés. Ces prouesses et avancées quoique perfectibles sont à l’actif du président Patrice Talon ». Ce dernier, en un laps de temps, s’est révélé à la face du monde comme un homme de vision, ambitieux pour son pays, précise le parti de Jacques Ayadji.
En moins de cinq ans, des milliers de kilomètres de routes ont été bitumés et beaucoup d’autres en cours d’aménagement et de bitumage, des centaines de kilomètres de rues dans les villes ont été asphaltés et d’autres en cours, des dizaines de marchés modernes sont en cours de construction, le climat des affaires a été nettement amélioré, l’autorité de l’Etat a été restaurée… Des raisons pour justifier le choix du parti, il y en avait beaucoup.
En moins de cinq ans, les concours frauduleux n’ont plus droit de cité, la dématérialisation et la numérisation des services publics sont effectives, l’alimentation en eau potable de plusieurs villes et villages s’est nettement améliorée, la disponibilité en énergie électrique aussi, et les travaux de construction de stations de traitement de boue sont en cours à Parakou, Abomey-Calavi et Sèmè-podji. « Ces nombreuses réalisations, dont la liste n’est pas exhaustive, sont non seulement le fruit de réformes ardues mais aussi de l’engagement et de la détermination du chef de l’Etat à inscrire le nom de son pays sur la liste des nations prospères », indique la déclaration lue par le porte-parole du parti. Autant de choses qui finalement fondent les délégués à ces assises à surseoir à la candidature du chef de parti, au profit de celle du président Patrice Talon. D’ailleurs, avec lui, Moele-Bénin voit tout tracés les sillons d’un autre Bénin et invite déjà la population à se rallier à la cause du développement en soutenant son choix. Un choix qui, dans les semaines à venir, sera partagée avec la population en général à travers des descentes sur le terrain que projettent les responsables du parti, a assuré la vice-présidente, mettant un terme aux travaux.

LIRE AUSSI:  Vision Bénin Alafia 2025: Le Plan national du développement 2016-2025 validé