Elections communales de mai 2020: La Haac discute des modalités avec les associations des médias

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Elections communales de mai 2020: La Haac discute des modalités avec les associations des médias


La modalité pratique de la campagne électorale via les médias a été discutée avec les associations professionnelles des médias hier mercredi 15 avril au siège de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Initiative de l’institution de régulation des médias, elle fait suite à la discussion avec les partis politiques en lice sur leur perception du déroulement de la campagne, mardi dernier.

LIRE AUSSI:  Paix et développement durable dans le monde: Le ministère des Affaires étrangères échange avec les ambassadeurs

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a la lourde charge de conduire l’opération de la campagne électorale décidée pour être faite sur les médias. Conclusion de la rencontre par visioconférence le 8 avril dernier entre le chef de l’Etat et les présidents des institutions de la République, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication a discuté des modalités pratiques avec les associations des professionnels des médias ce mercredi. Après les partis politiques en lice, mardi dernier, c’est au tour des faîtières de rencontrer Rémi Prosper Moretti, président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), à son initiative, pour discuter à bâtons rompus des modalités de la campagne électorale sur les médias.

«Nous vous avons fait appel pour convenir des modalités de mise en œuvre de la décision issue de la rencontre des présidents des institutions de la République avec le chef de l’Etat le 8 avril dernier », a expliqué Rémi Prosper Moretti à l’entame des discussions avec la délégation du Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (Cnpa-Bénin), de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), de la Fédération des radios communautaires et assimilées du Bénin (Fercab) et de l’Association des radios commerciales du Bénin. «Nous avons la lourde charge de conduire cette opération et nous ne pouvons pas réussir sans vous. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous vous avons fait appel pour étudier les modalités pratiques pour que cette décision, nous puissions l’appliquer. Nous verrons également avec vous les voies et moyens pour permettre aux partis politiques de pouvoir battre campagne, d’utiliser vos structures lors de la campagne», a indiqué le président de la Haac, soucieux de faciliter la mise en oeuvre de cette option.

LIRE AUSSI:  Crises répétées au sein des Conseils communaux de Djidja et Za-Kpota: Manœuvres politiques ou fonds de commerce ?

« C’est une situation inédite où nous devons tous nous sacrifier. Une situation inédite où chacun doit apporter sa petite pierre », suggère le président de la Haac avant d’inviter ses partenaires à tenir compte du contexte pour aider toute la nation afin que ces élections aient réellement lieu à bonne date pour que la démocratie béninoise puisse continuer sa marche vers le développement du pays. Pour Vincent Fortuné Assogba, secrétaire général du Cnpa-Bénin, les associations faîtières sont d’accord pour le principe. « Nous nous sommes entendus sur le minimum, puisque c’est une affaire de tout le monde comme vous le savez », a-t-il rassuré. « Nous avons accepté accompagner ce mouvement qui est un premier du genre au Bénin. Il convient de souligner que les soixante-dix-huit radios et télévisions dénombrées sur tout le territoire national mettront des tranches horaires de leurs antennes à disposition des cinq partis en lice pour véhiculer leurs messages, pendant les quatorze jours de la campagne », a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI:  28e anniversaire de la fin des travaux de la Conférence nationale: Social watch Bénin engage la réflexion sur les acquis