Elections communales et municipales / Mono: Affluence à Athiémé, Houéyogbé et Bopa

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Elections communales et municipales / Mono: Affluence à Athiémé, Houéyogbé et Bopa


C’est parti depuis 7 heures, ce dimanche 17 mai, pour le vote des conseillers communaux et municipaux – quatrième mandature. L’affluence est remarquable dans quelques postes, notamment dans les communes d’Athiémé, Houéyogbé et Bopa. Le vote se déroule dans le calme et la discipline mais les gestes barrières contre le Covid-19 sont peu respectés.

LIRE AUSSI:  3e journée des éliminatoires du mondial Qatar 2022 : hold-up parfait des Ecureuils à Dar es Salam

L’affluence des électeurs varie d’un centre de vote à un autre. Ils sortent massivement dans les communes d’Athiémé, Houéyogbé et Bopa où notre équipe de reportage a surpris de longues files d’attente devant les postes. En revanche, ils sortent à compte-goutte dans les centres de Lokossa, Comè et Grand-Popo.
Au Poste de vote (PV 3) du centre de vote du Bureau d’arrondissement de Lokossa, village Agonvè, le premier électeur, le sieur Simplice K. Hounzangbé, a glissé son bulletin dans l’urne à 6 h 52, bien avant l’heure indiquée pour le démarrage du vote (7 h 00). Il a exprimé sa satisfaction d’avoir accompli son devoir civique, estimant qu’il s’agit d’une fête au-delà du devoir. Le maire de la localité, Pierre Awadji a voté à l’Epp Agamè d’où il a exhorté ceux qui sont encore à la maison à presser les pas.
Dans la plupart des centres parcourus dans cette matinée, le vote a démarré à temps. Le plus grand retard signalé ne dépasse pas vingt minutes. Très tôt hier, les présidents des postes de vote et leurs assesseurs se sont présentés au siège de leurs arrondissements respectifs pour retirer les lots de matériels destinés à leurs centres. Le colisage du matériel de protection (masques, gel hydro-alcoolique) et du matériel de vote (urne, isoloir, bulletins, feuilles de dépouillement) a été fait la veille pour faciliter le dispatching.
Les dernières consignes ont été données : Pas de vote par procuration ; le vote par dérogation est aussi strict. Les représentants des listes en lice, notamment l’Union progressiste (Up), le Bloc républicain (Br), les Forces Cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) sont pour la plupart présents et à des endroits, ils sont venus à plusieurs pour suivre le déroulement du vote. Par contre, les représentants du Parti du Renouveau démocratique (Prd) et de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) sont peu visibles dans les postes de vote.

LIRE AUSSI:  Tournée nationale du chef de l’Etat : Les populations de Savè émerveillées

Gestes barrières peu respectés

Pour l’instant, le scrutin se déroule dans le calme et la discipline. Il se tient en pleine crise sanitaire liée au coronavirus. Le port de masque n’est pas toujours
systématique avant le vote. Des électeurs ou des observateurs qui comprennent l’enjeu réclament ou rappellent aux agents électoraux de faire observer le rituel de désinfection des mains et la distanciation sociale d’au moins un mètre entre les électeurs sur les lieux.
Des agents des forces de sécurité font la ronde dans les centres pour contrer les réticences et assurer le maintien de l’ordre. Mais cela ne dure qu’un feu de paille. Dès qu’ils tournent le dos aux électeurs ou quittent les lieux, les vieilles habitudes reviennent.
En général, contrairement aux dernières législatives d’il y a un an, ils sortent un peu plus nombreux pour accomplir leur devoir civique, ce qui augure d’un taux de participation relativement élevé au terme du scrutin qui prendra fin après neuf heures de vote.

LIRE AUSSI:  Opérations post-scrutin à la Cena: Presque toutes les cantines déjà réceptionnées