Elections législatives du 26 avril 2015: La candidate Sofiath Schanou menace de saisir la Cour constitutionnelle

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Elections législatives du 26 avril 2015: La candidate Sofiath Schanou menace de saisir la Cour constitutionnelle


Sofiath Schanou, candidate et tête de liste FCBE dans la 20e circonscription électorale (Porto-Novo, Aguégués, Adjarra et Sèmè-Podji) n’est pas contente de la manière dont le scrutin a été organisé hier dimanche 26 avril. Tout en saluant la sérénité qui l’a caractérisé pendant les neuf heures de scrutin, elle dénonce des irrégularités et des fraudes qui auraient émaillé ce vote notamment à Porto-Novo. La candidate de la mouvance présidentielle a fait cette dénonciation après avoir voté en fin de matinée d’hier au bureau de vote n°2 de l’Ecole primaire publique de Gbécon à Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Hausse du prix du blé : Le manioc s’invite dans le pain

En effet, selon Sofiath Schanou, jusqu’à hier, les cartes d’électeur se distribuaient encore au niveau des arrondissements de Porto-Novo. Le hic, à l’en croire, est qu’au niveau du 2e arrondissement à Attaké, un individu a été retrouvé avec une dizaine de cartes d’électeur. Et dans tout le lot aucune des cartes ne porte son nom. Pour la candidate, cette opération de distribution de cartes d’électeur concomitamment avec le déroulement du scrutin est une ouverture à la fraude. Aussi, poursuit-elle, dans certains bureaux de vote de Tokpota, il a été constaté que l’encre indélébile n’a pas été mise sur le pouce de certains votants comme l’a prévu la loi. Ce qui offre à ces gens la possibilité d’aller voter plusieurs fois. «Ce sont là entre autres irrégularités qui montrent clairement que quelque chose se trame à Porto-Novo», dénonce Sofiath Schanou. Elle dit qu’elle ne restera pas sans réaction. La candidate FCBE menace de saisir la Cour constitutionnelle pour dénoncer toutes ces irrégularités qui ont émaillé le déroulement du vote à Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Haute cour de Justice : A quand l’installation des députés-juges Yahouédéhou et Bagoudou ?

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau