Eliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018: Tous unis derrière les Ecureuils contre les Etalons

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Eliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018: Tous unis derrière les Ecureuils contre les Etalons


Eliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018: Tous unis derrière les Ecureuils contre les Etalons

Dans le cadre des matches aller du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018, les Ecureuils du Bénin accueillent cet après-midi au stade de l’Amitié à Kouhounou, les Etalons du Burkina Faso. A l’occasion, les poulains de l’entraîneur Oumar Tchomogo n’auront pas droit à l’erreur. Ils doivent s’assurer une bonne marge de sécurité avant leur expédition, mardi 17 novembre prochain au stade du 4 août à Ouagadougou, pour la manche retour.

LIRE AUSSI:  12e journée de la Super Ligue Pro : Belle conclusion pour Loto-Popo

Le continent africain vibre depuis hier, mercredi 11 novembre, au rythme du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018. C’est dans ce cadre que les Ecureuils du Bénin et les Etalons du Burkina Faso ont rendez-vous cet après-midi, à partir de 16 heures précises, au stade de l’Amitié à Kouhounou.
Ce sera leur 16e confrontation. Pour le moment, ce sont les Burkinabè qui s’en sortent avec 9 victoires contre 4 pour les Béninois. Les deux sélections se sont neutralisées à deux reprises. La dernière victoire des Ecureuils face aux Etalons, toutes compétitions confondues, remonte au 27 mai 2004. Avec Oumar Tchomogo comme joueur, ils s’étaient imposés (1-0). Leur dernière confrontation qui a eu lieu le 26 mai 2012 au stade du 4 août à Ouagadougou, était en amical. Les deux sélections s’étaient séparées sur le score de 2 buts partout. Michael Poté et David Djigla qui seront de la partie, étaient les auteurs des deux réalisations béninoises.
En obtenant cet après-midi, une victoire par une marge confortable, gage d’une expédition en toute assurance pour le match retour du côté de Ouagadougou, mardi 17 novembre prochain, Stéphane Sességnon et ses coéquipiers auront ainsi mis fin à l’invincibilité de 43 ans des Etalons sur les Ecureuils en matches officiels. C’était depuis 1972 avec la victoire en match officiel du Bénin face au Burkina Faso, alors Haute Volta.

LIRE AUSSI:  Classement FIFA/Coca-Cola:Le recul de deux places des Ecureuils sur le plan mondial

Moral au beau fixe

A quelques heures de la rencontre, le moral des poulains de l’entraîneur Oumar Tchomogo est au beau fixe. Conscients de l’importance de l’enjeu, ils ne se sont pas du tout amusés pendant les trois jours de préparation dont ils ont bénéficié. Pour Stéphane Sességnon et ses coéquipiers, la qualification pour la phase de groupe, se jouera surtout à Cotonou. Mais attention aux Etalons du Burkina Faso affublés toutefois de leur titre de malheureux finaliste à la phase finale de la CAN en 2013. Les vieux guerriers, dit-on, ne meurent jamais. De là à ce qu’ils retrouvent leur sensation et ils feront mal.
L’équipe encadrée par Gernot Rorh, est en reconstruction mais elle peut toujours s’appuyer sur ses cadres, dont le capitaine Charles Kaboré , le Lyonnais Bakary Koné et les milieux offensifs Alain Traoré et Jonathan Pitroipa, meilleur joueur de la Can 2013. Pour ce match face au Bénin, les Etalons tenteront de se montrer réalistes. Il s’agira pour eux, de faire le nécessaire afin de pouvoir se qualifier au retour dans cinq jours à Ouagadougou. Après avoir perdu récemment contre le Botswana lors des éliminatoires de la CAN Gabon 2017 et en amical contre le Mali, ils ont certainement l’occasion de retrouver la confiance de leurs supporters.
C’est le marocain Bouchaïb El Ahrach que la FIFA a désigné pour officier la rencontre. Il aura comme 1er arbitre assistant, Mabkouk Youssef et 2e assistant, Lahmidi Mohamed. Le 4e arbitre est Zourak Adil. Le commissaire du match est le Malien Magassa Sidi.