Émission « L’heure du développement »: Un label de reddition de compte

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Émission « L’heure du développement »: Un label de reddition de compte


Initiée le 21 juin 2018 par la préfecture de Lokossa dans le but de contrer la désinformation ambiante sur les actions du gouvernement, l’émission radiophonique « L’heure du développement » a fait l’objet d’un bilan à mi-parcours ce mercredi 19 septembre à Lokossa, à la session mensuelle de la conférence administrative départementale (Cad) du Mono.

LIRE AUSSI:  Tennis : Championnat d'Afrique des 14 ans et moins

Le vendredi prochain, « L’heure du développement », émission diffusée sur la radio ‘’Mono, la voix de Lokossa’’, aura quatre mois de vie. Ce qui est déjà réalisé pendant cette période a été présenté à la session de la Cad tenue au siège de la préfecture de Lokossa. Au nom du comité de pilotage de l’émission, Ader Dossou a fait savoir qu’au total treize éditions ont déjà été diffusées et ont vu se relayer au micro de la radio, des responsables de différents services déconcentrés de l’Etat. Le préfet du département, Komlan Zinsou a été, lui-même, le tout premier à avoir ouvert la série des passages sur l’émission hebdomadaire. D’un format de 55 min, ‘’L’heure du développement’’ est diffusée en langue locale avec une partie interactive dont la moyenne des intervenants enregistrés à chaque édition, est estimée par le comité de pilotage, à une douzaine de personnes appelant de la plupart des six communes du Mono. L’émission est également relayée sur des réseaux sociaux en vue d’atteindre le plus grand nombre de citoyens et fait déjà échos au-delà des frontières du Mono. « Beaucoup de mes homologues des onze autres départements frappent à nos portes en vue de s’inspirer de l’expérience de cette émission », se félicite le secrétaire général de la préfecture, Arnaud Agon. A sa suite, plusieurs directeurs départementaux ont non seulement témoigné de l’efficacité de l’émission en tant que véhicule de bonnes informations des secteurs respectifs de leurs compétences mais aussi plaidé pour sa pérennisation ainsi qu’un recours plus intensif aux outils numériques pour renforcer la visibilité. A ce sujet, la mise en ligne sur la plateforme youtube est l’une des approches suggérées.

LIRE AUSSI:  Enseignement maternel et primaire: 17 640 diplômés des Eni et Epfi évalués

En perspective, la préfecture de Lokossa et le comité de pilotage travaillent à obtenir la synchronisation de l’émission sur les deux autres radios du département et sa rediffusion tous les jeudis. Aussi se préoccupent-ils de l’archivage des émissions et de la qualité des solutions à apporter aux préoccupations des auditeurs. De ceci dépendent la crédibilité et le maintien de l’engouement autour de l’émission, a mentionné Ader Dossou. A en croire le préfet du Mono, l’émission, créée pour contenir les campagnes de désinformation et sensibiliser les citoyens sur les réformes et la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement, bénéficie du soutien de la direction de la communication à la présidence de la République n