En chantier actuellement, le nouvel hémicycle prêt avant fin décembre 2022 ?

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur En chantier actuellement, le nouvel hémicycle prêt avant fin décembre 2022 ?

En chantier actuellement Le nouvel hémicycle prêt avant fin décembre 2022 ?Dévoilement du panneau du projet

Le calendrier du projet de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale sur le site de l’ex-direction générale de la Gendarmerie nationale à Porto-Novo prévoit l’achèvement des travaux, tout au moins, du bâtiment de l’hémicycle avant la fin d’année 2022.

LIRE AUSSI:  50 ans du Barreau du Bénin:Envisager les perspectives et définir les défis en attente

Les députés pourraient quitter le palais des Gouverneurs pour commencer par travailler au nouveau siège du parlement en chantier avant fin décembre prochain. Tel est leur souhait maintes fois réitéré. La huitième législature tient à inaugurer, avant la fin de son mandat en mai 2023, son nouveau siège dont les travaux de construction ont été lancés le 1er avril 2021 pour une durée de 30 mois. Un vrai challenge que doit relever l’entreprise chinoise en charge de l’ouvrage. Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, avait plaidé, lors du lancement des travaux, que l’ouvrage soit livré dans un délai de 24 mois au lieu de 30 afin que la 8e législature puisse y faire sa rentrée parlementaire, en avril 2023. Le plaidoyer a encore évolué. Le Parlement a négocié avec l’entreprise chinoise pour qu’elle concentre ses efforts sur l’hémicycle qui doit être livré en décembre 2022.
Le président du Parlement a déjà effectué plusieurs visites sur le terrain avec les membres de son bureau pour s’enquérir de l’évolution du chantier. Il est revenu sur la question, mercredi 29 décembre dernier, dans son mot de bienvenue au président de la République, Patrice Talon, lors de son message sur l’état de la nation en 2021. L’autorité parlementaire a promis au chef de l’Etat que son prochain exercice aura lieu dans un hémicycle plus commode. Autrement dit, le président Patrice Talon délivrera, si tout marche bien, son message sur l’état de la nation de décembre 2022 dans les locaux du nouvel hémicycle. Cette promesse de l’autorité parlementaire procède en réalité du scénario optimiste que le chantier avance sans anicroche. Et que tout se déroule comme sur des roulettes. A cette date, l’entreprise devrait tout au moins achever le bâtiment de l’hémicycle. Il ne restera que les autres bâtiments à réaliser dont les bureaux du secrétariat général administratif et autres travaux confortatifs. L’entreprise chinoise serait en train d’évoluer sur le chantier tenant compte de l’objectif de décembre 2022. Pourra-t-elle relever le défi de cette mise en service provisoire du nouveau siège du Parlement avant cette fin d’année ? Tout dépendra de la concrétisation des prévisions du scénario optimiste du calendrier des travaux.

LIRE AUSSI:  Réunion de l’Alliance pour le multilatéralisme : Agbénonci plaide pour l’accès équitable aux vaccins anti-Covid

Caractéristiques de l’infrastructure

Le nouveau siège de l’Assemblée nationale est érigé sur le site de l’ex-direction générale de la Gendarmerie à Porto-Novo, sur une superficie de neuf hectares pour un coût global de près de 28 milliards F Cfa. Il est composé d’un bâtiment principal de type R+4 ayant la forme d’un arbre, symbole de l’arbre à palabre, lieu ancestral de rassemblement, à l’ombre duquel on se réunit pour discuter des décisions importantes à prendre pour l’avenir de la communauté. Ce bâtiment principal comporte:
– Un rez-de-chaussée de 12 500 m² qui abrite l’hémicycle de 150 sièges extensibles à 300 sièges, six salles de conférence de 80 places chacune, deux salons d’honneur, une grande salle polyvalente de 448 places et un restaurant du personnel ;
– Un 1er étage de 4000 m² abritant le cabinet du président de l’Assemblée nationale et les bureaux des présidents des commissions et des groupes parlementaires, soit un total de 83 bureaux et cinq grandes salles de réunion de trente places chacune ;
Un 2e étage de 4000 m² qui comporte 96 bureaux de députés, 4 salles d’attente et 4 salles de réunion de trente places chacune;
Un 3e étage de 4000 m² qui abrite le Secrétariat administratif comportant 74 bureaux individuels et paysagers, 4 salles de réunion de 30 places chacune et enfin
– Un 4e étage de 4000 m² qui abrite un restaurant panoramique de 120 places, 2 grandes zones de locaux techniques et une couverture en panneaux solaires.
A cela s’ajoutent des bâtiments annexes composés de : la questure qui comprend un ensemble de 93 bureaux ; 2 grandes salles de réunion ; un restaurant du personnel de 120 places ; un service infirmerie, crèche, gymnase et de guichets de banques ; une caserne militaire composée de 14 bureaux, un dortoir, une salle de réunion et une salle d’instruction ; un parking de 250 places et un grand jardin public.

LIRE AUSSI:  Nouvelle loi sur la fonction publique: La gestion des carrières des fonctionnaires territoriaux préoccupe