En fin de mandat à la Cena: Emmanuel Tiando et ses pairs reconnaissants

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur En fin de mandat à la Cena: Emmanuel Tiando et ses pairs reconnaissants

Discurs_Emmanuel Tiando

Mission achevée pour la première mandature de la Commission électorale nationale autonome (Cena) permanente. Lors d’une cérémonie d’adieu organisée, hier mardi 13 juillet dans l’enceinte de l’institution, le président Emmanuel Tiando et ses pairs ont exprimé aux agents de la Cena leur gratitude et leur fierté pour la bonne collaboration. Le personnel a reconnu en cette mandature des commissaires dévoués et courageux.

LIRE AUSSI:  Présidentielle d'avril 2021 : Les trois duos en visite médicale

Sept ans sont passés ! Sept ans pendant lesquels les commissaires de la première mandature de la Cena permanente ont fait de leur mieux pour accomplir leur mission républicaine.
Face au personnel, à l’heure des adieux, Emmanuel Tiando, président de la Cena, fait le point: « Nous avons eu à notre actif, l’organisation de six élections qui se sont déroulées dans des conditions parfois difficiles. Mais vous avez toujours été à nos côtés pour nous encourager et exécuter avec technicité et diligence les tâches qui nous incombent pour la tenue de ces scrutins », a déclaré Emmanuel Tiando. Au regard des acquis de la première mandature de la Cena, il salue les efforts conjugués du personnel. « Le relèvement de ces défis n’aurait pas été possible sans votre adhésion à notre vision, votre engagement permanent à nos côtés, votre franche collaboration et votre détermination à nous accompagner tout au long de notre mandat, y compris le calvaire fréquent des nuits blanches à la Cena », a reconnu le président sortant de la Cena. Il a ainsi exprimé la gratitude de ses pairs à un personnel dévoué qui a su faire preuve d’abnégation, de courage, de patriotisme et de sacrifice.
Le personnel reste tout aussi marqué par cette première mandature. Portant la voix des agents de la Cena lors de la cérémonie d’au revoir, Soulé Dogo confirme : « Certaines personnes marquent positivement leur temps et c’est le cas des autorités qui ont dirigé la première mandature de la Cena permanente, qui ont su sauvegarder encore la paix au Bénin… Le personnel tient à adresser ses félicitations aux commissaires pour le courage et l’endurance dont ils ont fait preuve dans la conception et l’encadrement de toutes les tâches électorales exécutées au cours de leur mandat de sept ans ».

LIRE AUSSI:  Bilan de la présidentielle de 2021: Des propositions en sept points au sortir des travaux

Innovations

Au terme de sa mission, la première mandature de la Cena a quelques motifs de satisfaction. Le président de la Cena ne s’en cache pas. « Ensemble, nous avons engagé des actions novatrices pour rendre la Cena de plus en plus professionnelle tant au niveau du renforcement des capacités des hommes que dans la définition et la mise en œuvre des stratégies d’action pour une meilleure efficacité », s’est réjoui Emmanuel Tiando. Il relève au titre des actions novatrices, l’introduction de l’outil informatique dans le processus de gestion des élections qui a favorisé l’exécution diligente des activités électorales. « De fait, nous pouvons nous féliciter d’être la première Cena au Bénin à réussir le coup de force de publier les résultats dans des délais assez courts », a-t-il indiqué.
Mais tout n’a pas été parfait et le président de la Cena ne l’ignore pas. Il évoque les incompréhensions, la question du statut du personnel de la Cena. Le représentant du personnel a d’ailleurs insisté sur ce dernier point qui reste une grande préoccupation pour les agents de la Cena. Soulé Dogo a en l’occurrence évoqué le sort du projet de contractualisation au profit du personnel, la régulation de la situation administrative et financière des agents en général et en particulier des agents qui ont eu leur premier emploi à la Cena. Il exprime l’espoir que la prochaine équipe pourra donner une réponse satisfaisante à ces inquiétudes du personnel.

LIRE AUSSI:  Brouillage et piratage de Soleil Fm: Le Fsp dénonce une privation de la liberté d’expression