En visite à Washington: Les assurances de la haute sphère des finances

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur En visite à Washington: Les assurances de la haute sphère des finances


Le président Patrice Talon enchaîne depuis le 27 janvier dernier à Washington où il séjourne à la tête d’une délégation, les échanges avec de hautes personnalités de la finance internationale.

LIRE AUSSI:  Défenseur de l’alternance et de la bonne gouvernance: Patrice Talon distingué par la jeunesse panafricaniste

En prélude à ses rencontres avec les dirigeants des institutions de Bretton Woods, le président Patrice Talon s’est d’abord entretenu avec Jean-Claude Tchatchouang, administrateur de la Banque mondiale et représentant de 23 pays dont le Bénin au Conseil d’administration du groupe de la Banque mondiale. « Cette concertation a permis de faire le tour d’horizon de la coopération entre le Bénin et ces institutions, d’échanger autour des performances de l’économie béninoise et d’identifier les axes à améliorer », indique un communiqué de presse parvenu à notre rédaction.
A la suite de ces discussions, précise le même texte, le président Patrice Talon a reçu en audience Philippe Lehouerou, directeur général de la Société financière internationale (Sfi), une institution du groupe de la Banque mondiale. Avec lui, le chef de l’Etat a passé en revue les projets en cours et ceux à venir. Les échanges ont porté également sur les investissements dans les secteurs du tourisme, de l’agrobusiness et des télécommunications. Au terme de la discussion, «Philippe Lehouerou s’est dit très satisfait de cette rencontre avec le chef de l’Etat ». Cela a permis, selon lui, « de mesurer les progrès réalisés et de rediriger les efforts afin de développer davantage l’investissement privé au Bénin». Philippe Lehouerou va d’ailleurs en profiter pour revenir sur « l’excellent état des relations entre le Bénin et son institution dont l’une des manifestations est l’ouverture d’un bureau de la Sfi à Cotonou ».

LIRE AUSSI:  Défis de modernisation: Le Port de Cotonou en phase : la métamorphose en vue

Echanges avec le vice-président de la Banque mondiale

Hafez Ghanem, vice-président de la Banque mondiale a été reçu en audience par le président de la République. Au menu des échanges, les priorités du Bénin et les mécanismes par lesquels la Banque mondiale peut appuyer le pays à concrétiser son ambition de développement. Il y avait également au menu de ces échanges des questions liées à l’énergie, l’eau, l’agriculture et aux infrastructures. En termes de perspectives, les deux parties ont projeté qu’une attention particulière soit accordée au renforcement du capital humain surtout féminin. La Banque mondiale a montré sa disponibilité à travailler avec le Bénin pour mettre en place un programme de formation professionnelle en vue de faciliter l’autonomisation des femmes et l’éducation des filles. L’objectif étant de lutter contre la pauvreté et d’assurer une croissance durable.