En visite au Bénin : Tapis rouge pour Kovind hier à l’Assemblée nationale

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur En visite au Bénin : Tapis rouge pour Kovind hier à l’Assemblée nationale


Le président de la République de l’Inde, Ram Nath Kovind, était, dans l’après-midi de ce lundi 29 juillet, à l’Assemblée nationale à Porto-Novo.  Il a délivré devant les députés un discours plein d’engagement et de détermination pour fouetter davantage la coopération entre l’Inde et le Bénin, notamment au niveau des Parlements des deux pays.

LIRE AUSSI:  Descente du Menc surles sites du Pditt: Le haut débit disponible d’ici décembre prochain

Il sonnait 17 h 25 min ce lundi 29 juillet, quand le cortège du président de la République de l’Inde, Ram Nath Kovind a foulé le sol du palais des Gouverneurs à Porto-Novo.
L’hôte de marque a été accueilli, par le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou. Après de chaudes poignées de mains suivies de l’exécution des hymnes nationaux du Bénin et de l’Inde et de la revue de troupe, le président du Parlement a eu un tête-à-tête à son cabinet avec le chef d’Etat indien. Les deux personnalités se sont ensuite dirigées vers l’hémicycle où attendaient déjà les députés mobilisés en plénière pour la circonstance. Lors de son discours, le président Ram Nath Kovind est revenu de long en large sur la bonne santé des relations de coopération entre le Bénin et l’Inde. « Nos relations ont pour ciment le fait que nous partageons la même trajectoire politique. Nos deux peuples ont lutté pour se libérer des tentacules du colonialisme et aujourd’hui, nous nous engageons à enraciner davantage notre démocratie », souligne l’hôte de marque, le quatrième chef d’Etat étranger à visiter l’Assemblée nationale depuis l’ère du renouveau démocratique en 1990. Ram Nath Kovind estime que le Bénin a fait du chemin et constitue un exemple de démocratie à travers son parcours politique marqué par une consolidation interrompue au cours des trente dernières années, dans une région complexe et déchirée par les conflits. Il salue surtout l’organisation régulière des élections législatives au Bénin d’autant que le Parlement joue un rôle essentiel dans la vitalité et le bon fonctionnement de la démocratie. « J’ai été moi-même parlementaire et je comprends à sa juste mesure, la foi et la confiance que les populations placent en nous », soutient-t-il.

LIRE AUSSI:  34e Journée nationale de l'arbre : Président d’institution, députés et ministres sacrifient à la tradition à Comé

Première visite à l’étranger

Le président indien renseigne que son voyage au Bénin est sa première visite à l’étranger depuis l’organisation réussie des élections législatives générales qui se sont tenues avril-mai dernier en Inde. Lesquelles élections, selon lui, ont connu sept phases et ont duré six semaines avec 900 millions d’électeurs et un taux de participation de 67%. Ces consultations électorales, à l’en croire, ont été le plus grand exercice démocratique que le monde ait jamais connu. Elles ont abouti à l’élection de près de la moitié des 543 membres du Parlement dont 78 députés de sexe féminin qui siègent désormais à la Chambre basse.
Pour Ram Nath Kovind, la vitalité du Parlement indien à travers la diversité de la langue, de la religion, de l’ethnie jusqu’à la culture et la qualité des débats, discussions et votes des lois, est l’une des preuves évidentes de la similitude entre les deux pays. «Nous demeurons engagés à travers vous pour satisfaire les aspirations de votre peuple dans ce sens et conformément aux principes de la coopération Sud-sud », assure Ram Nath Kovind. Il dit toute la satisfaction de son pays à avoir partagé son expertise pour accompagner le Bénin dans les domaines de sécurité alimentaire, énergétique, sanitaire et des ressources en eau.
Le président indien annonce la finalisation prochaine du  projet portant sur l’alimentation du système d’adduction dans 103 villages du Bénin au moyen d’un accord de financement d’un montant de 42 millions de dollars américains. Il dit avoir offert au Bénin, ce lundi 29 juillet,  un montant de 100 millions de dollars américains pour l’aider à réaliser les Objectifs de développement durable (Odd). Le président indien annonce également plusieurs autres projets de développement du Bénin, notamment dans les domaines  de la formation des jeunes et de la lutte contre le chômage, de la promotion de l’agriculture, du numérique, de la télémédecine, de la télé-éducation, de la lutte contre les changements climatiques et de l’appui à la lutte contre le terrorisme.
Ce discours plein d’engagement et de promesses n’a pas laissé indifférents les députés qui l’ont fortement ovationné. Au nom des parlementaires, le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou a remercié l’hôte de marque  surtout pour son déplacement au Parlement d’où il s’est s’adressé directement au peuple béninois sur les liens séculaires de relations de coopération entre les deux pays.