Enseignement maternel et primaire: Les syndicats en lutte lèvent leur motion de grève

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Enseignement maternel et primaire: Les syndicats en lutte lèvent leur motion de grève


Ils ont invité leurs syndiqués à reprendre le chemin des classes ce lundi 6 février à 7 heures et à reprendre résolument les activités pédagogiques en attendant que de nouveaux mécanismes consensuels soient trouvés pour leur encadrement et leur suivi sur le terrain. C’était à l’issue d’une assemblée générale nationale tenue le vendredi 3 février dernier à l’école urbaine centre de Porto-Novo. Cette décision vient entériner la position de la base réunie en assemblées générales sur toute l’étendue du territoire national, le jeudi 2 février dernier, précise le communiqué rendu public à cet effet par les secrétaires généraux des syndicats en lutte. Ces derniers font foi aux engagements pris d’accord partie comme consignés dans le relevé des conclusions qui a sanctionné les négociations entre eux et le ministère des Enseignements maternel et primaire. 

Les secrétaires généraux félicitent tous les éducateurs, éducatrices, enseignants et enseignantes de la maternelle et du primaire du secteur public « pour le respect du mot d’ordre de désobéissance et de l’observance de la motion de grève malgré toutes les manœuvres dilatoires ». Ils remercient le peuple béninois pour son soutien franc et constant. Les secrétaires généraux n’ont pas distribué que des lauriers. Il y a eu aussi des notes salées. Les responsables syndicaux entérinent l’exclusion pour « haute trahison » de quatre de leurs camarades qui les ont abandonnés en cours de chemin et se sont désolidarisés de la grève.

LIRE AUSSI:  1ère conférence des préfets au titre de 2018 à Djakotomey: Des réformes liées à la décentralisation et la sécurité intérieure au menu

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau