Enseignement secondaire général au Bénin: La stratégie nationale de relance du sous-secteur en élaboration

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Enseignement secondaire général au Bénin: La stratégie nationale de relance du sous-secteur en élaboration

Abdoulaye Bio Tchané

La dynamique des réformes dans le secteur de l’éducation prend également en compte l’Enseignement secondaire général. Acteurs du système, cadres, experts et partenaires techniques sont invités à réfléchir aux orientations profondes à donner au sous-secteur en harmonie avec la vision du gouvernement. A cette fin, Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’Action gouvernementale, a procédé hier mercredi 4 août au lancement officiel de l’élaboration de la Stratégie nationale de l’Enseignement secondaire général au Bénin.

LIRE AUSSI:  Journée africaine de l'alimentation scolaire 2018: Akpro-Missérété à l'honneur

Dans son ambition de hisser le système éducatif du Bénin au rang des plus performants de la sous-région, le gouvernement ne veut laisser aucun sous-secteur à la traine. Après avoir réalisé la Stratégie nationale de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, le cap est désormais mis sur la Stratégie nationale de l’Enseignement secondaire général. Son élaboration a été lancée hier par Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’Action gouvernementale en présence de son collègue Yves Kouaro Chabi, ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle.
« L’amélioration des performances de l’éducation est l’une des priorités du gouvernement… Le gouvernement se donne comme ambition de doter chaque secteur du système d’une stratégie globale pour assurer un pilotage cohérent efficace et rationnel, en adéquation avec la vision du chef de l’Etat », a expliqué Yves Kouaro Chabi, lors de la cérémonie de lancement de l’élaboration de la Stratégie nationale de l’Enseignement secondaire général. Il s’agit, à en croire le ministre de tutelle, d’élaborer un document cohérent qui permettra d’assurer l’enseignement secondaire général en harmonie avec les politiques gouvernementales.

LIRE AUSSI:  1er rang au Bepc et 3e pour le baccalauréat 2020: Le Mono fait bonne figure

Pour ce faire, les travaux sont confiés à une équipe compétente qui travaillera avec tous les acteurs du secteur. La mission est noble et l’attente est grande. Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’Action gouvernementale, l’a fait savoir aux membres de l’équipe. Il rappelle que le chef de l’Etat attache du prix à l’éducation et entend hisser ce secteur au rang des plus performants de la sous-région. Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané insiste sur les réformes déjà engagées dans le sous-secteur et attire l’attention sur l’arrimage nécessaire entre la formation technique et l’enseignement général quand bien même le gouvernement entend inverser la tendance des flux des apprenants dans le système scolaire.

L’Exécutif, par la voix des deux ministres présents, a d’ailleurs salué l’Agence française de développement et la Banque mondiale qui soutiennent les réformes dans le secteur de l’éducation. Par ailleurs, le ministre d’Etat a réaffirmé la satisfaction du gouvernement pour les efforts faits par les acteurs du secteur de l’éducation; lesquels efforts se sont traduits par les résultats obtenus lors des différents examens nationaux en l’occurrence le Baccalauréat avec plus de 64 % de succès.

LIRE AUSSI:  Cep session de juin 2022: la commune d’Akpro-Missérété à l’honneur dans l’Ouémé

L’élaboration de la Stratégie nationale de l’Enseignement secondaire général va s’inspirer des bonnes pratiques tirées de l’élaboration de la Stratégie nationale de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Wilfrid Djènontin, coordonnateur du Projet d’appui à l’enseignement secondaire au Bénin précise que la stratégie de l’Enseignement secondaire général s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan sectoriel de l’éducation qui est orienté vers une offre diversifiée et inclusive.