Entretien avec Sorikoua Sambiéni, maire de la commune de Matéri: « Mobiliser des ressources pour une mise en œuvre active du Pdc III »

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Entretien avec Sorikoua Sambiéni, maire de la commune de Matéri: « Mobiliser des ressources pour une mise en œuvre active du Pdc III »


Matéri entend devenir d’ici 2025, à travers la mise en œuvre de son Plan de développement communal (Pdc III), une commune résiliente, bien gouvernée, à économie prospère et compétitive, axée sur la production agricole et l’artisanat, où les services sociaux de base sont fournis de façon équitable aux populations dans un environnement sain. Une vision qui a motivé l’organisation, le mercredi 4 octobre dernier à Natitingou, d’une table ronde avec les partenaires techniques et financiers. Une initiative dont fait part Sorikoua Sambiéni, maire de la commune, à travers cet entretien.

LIRE AUSSI:  Insécurité à Porto-Novo : La Police démantèle un réseau de vol de motos

Monsieur le maire, qu’est-ce qui motive l’organisation par la commune de Matéri d’une table ronde à l’endroit des partenaires techniques et financiers (Pf) ?

Sorikoua Sambiéni : L’organisation de cette table ronde est bien une étape du processus d’élaboration et de mise en œuvre du Pdc III. En effet après son élaboration et son adoption par le conseil communal et son approbation par l’autorité de tutelle, suivent sa finalisation, sa popularisation et surtout la mobilisation de ressources nécessaires à sa mise en œuvre.
Pour bien assurer son rôle de coordination des interventions dans la commune, il fallait s’assurer que les différents axes majeurs d’intervention des Ptf sont pris en compte par le Pdc mais aussi prendre en compte les différentes préoccupations de la diaspora et des partenaires techniques et financiers (Ptf) sur le document final du Pdc.
Par ailleurs, il s’agit de partager le contenu du Pdc III avec l’ensemble des acteurs et susciter leur adhésion et leur participation à sa mise en œuvre active.
Il ne faut pas non plus perdre de vue que l’objectif de la table ronde était la mobilisation des ressources. Et il convient de rappeler que deux semaines avant sa tenue, une copie du Pdc III a été déposée à chaque Ptf pour exploitation à l’issue de laquelle il a été demandé à chacun d’eux d’évaluer sa contribution à la mise en œuvre du Pdc à travers ses axes d’intervention.

LIRE AUSSI:  Mutation « corrective » des responsables syndicaux du Borgou-Alibori: Les enseignants réaffectés jubilent

A sa suite, à quoi devront s’attendre les populations de la commune la plus peuplée de l’Atacora ?

Après cette étape, nous allons élaborer le plan annuel d’investissement et organiser les séances de reddition de compte à l’endroit des populations de la commune de Matéri. A cet effet, une séance sera organisée au niveau communal et au niveau de chaque arrondissement.

Ceci reste une première dans le département mais sachant bien que la mise en œuvre du Pdc III impose des défis qui ne peuvent être relevés sans l’apport de ressources extérieures, l’espoir est-il permis, à la suite de cette mobilisation ?

Les Ptf ont bien apprécié la démarche et la stabilité au niveau du conseil communal et de l’administration communale de Matéri. Ils ont promis de nous revenir officiellement par rapport à leur contribution pour la mise en œuvre du Pdc. Mais selon les informations recueillies de façon informelle, il est indiqué que les Ptf vont prendre en charge plus de cinq milliards sur les 6 425 200 000 F Cfa nécessaires à la réalisation du Pdc III. Donc, l’espoir est bien permis et tous les Ptf sont rassurés et très enthousiasmés par la détermination et l’engagement du conseil communal?