Epp Cogbo-Campement à Toffo: Don du Lions Club d’une cuisine en matériaux définitifs

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Epp Cogbo-Campement à Toffo: Don du Lions Club d’une cuisine en matériaux définitifs

Photo de famille de la délégation Lions-Club Cotonou Nokoué

Le Lions Club Cotonou Nokoué offre une cuisine en matériaux définitifs à l’Ecole primaire publique (Epp) de Cogbo-Campement, arrondissement de Damè, commune de Toffo. Ce joyau permet désormais aux responsables de la cantine scolaire de ladite l’école de cuir les repas des apprenants dans de meilleures conditions. La cérémonie de remise officielle de l’ouvrage aux acteurs de l’école a eu lieu, mercredi 28 avril dernier.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre des réformes à Bénin Télécoms SA: Le personnel rassuré par rapport à l’irréversibilité du processus

Petit apatam construit à partir de quelques feuilles de tôles soutenues par des piquets en bois, lesquels sont clôturés au tiers avec de la terre cuite. A l’intérieur, se trouvent deux foyers en terre cuite utilisant du bois de chauffe, et d’autres petits piquets en bois qui servent de support pour bols, glaciaires et autres ustensiles de cuisine. C’est ce à quoi ressemblait la cuisine de la cantine scolaire de l’Ecole primaire publique (Epp) de Cogbo-Campement, arrondissement de Damè, commune de Toffo.

Mais grâce à la générosité des membres du Lions Club Cotonou Nokoué qui offrent une cuisine en matériaux définitifs à l’école, la cuisson sous le soleil, la pluie et autres intempéries, devient un vieux souvenir pour les acteurs de la cantine scolaire de l’établissement.

L’ouvrage remis, mercredi dernier, aux responsables de l’Epp de Cogbo-Campement en présence des autorités locales, a coûté environ un million cinq cent mille francs Cfa. « Mesdames les cuisinières, votre calvaire est terminé ! », s’exclame le président en exercice du Lions Club Cotonou Nokoué, Mathieu Botchi. « Quel que soit la saison, le repas des enfants sera toujours prêt à temps… », s’est-il réjouit par la suite. Mais avant d’en arriver là, Mathieu Botchi rappelle l’histoire entre cette école et son organisation. « Une histoire d’amour pérenne pour le développement qui remonte », dit-il, à 2010-2011 où les hangars servant de salles de classe (les toutes premières classes de l’école) ont été remplacés par un module de deux classes avec bureau du directeur. S’en sont suivis des dons de kits de lavage des mains et la construction d’une citerne pour faciliter l’accès des apprenants à l’eau potable.

LIRE AUSSI:  An II du gouvernement du Nouveau départ : Les actions sociales en chiffres dans l’Ouémé/ Plateau

Cette histoire, le directeur de l’école, Robert Dossou Azonhou, le président de l’Association des parents d’élèves, Gaston Aïzannon, le chef village, Théophile Boco et le chef d’arrondissement de Damè, Antoine Assogba Lohou, la rappelle à suffisance, à leurs prises de parole respectives, avec des détails touchants tout en appréciant le pragmatisme des membres du Lions Club Cotonou Nokoué. Tous ont exprimé leur joie et estiment que c’est une chance pour l’Epp de Cogbo-Campement d’avoir le club service, à ses côtés. Ils vont, par la suite, témoigner toute leur gratitude au généreux donateur. Au nom de tous les acteurs, le directeur de l’école prend l’engagement d’entretenir le joyau comme il se doit.

Malgré les nombreux efforts consentis par le Lions Club Cotonou Nokoué, l’Etat béninois et la communauté, l’Epp de Cogbo-Campement manque encore d’une salle de classe pour former un groupe. Le directeur de l’école, Robert Dossou Azonhou, exprime ce besoin. Il y ajoute son envie de clôturer l’établissement et de mettre en terre des plants pour ombrager, d’ici quelques années, la cour de récréation.
La cérémonie de ce mercredi a été l’occasion pour le chef d’arrondissement de Damè de plaider au profit d’autres écoles en manque de module de classes, de matériels et équipements scolaires. « Je souhaite que cet accompagnement soit élargi aux autres villages de mon administration », sollicite Antoine Assogba Lohou.

LIRE AUSSI:  Condamné à sept ans de réclusion pour coups mortels (14è dossier): Le soldat Issrahilou Ibrahim retourne en prison pour sept mois