Epreuves artistiques et sportives au Cep 2018: Les candidats planchent en couture, course de vitesse et grimper

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Epreuves artistiques et sportives au Cep 2018: Les candidats planchent en couture, course de vitesse et grimper


Les écoliers grimpant au titre des épreuves d’éducation physique et sportive du CEP

Les candidats au Certificat d’études primaires (Cep), session de juillet prochain sont désormais fixés sur les épreuves artistiques et sportives dans lesquelles ils vont plancher. Ils composeront en couture pour l’épreuve d’éducation artistique puis course de vitesse et grimper au titre des épreuves d’éducation physique et sportive. 

LIRE AUSSI:  Parti de Cotonou pour la France à vélo :Carlos Bossouvi, une passion au service de l’humanitaire

Les trois épreuves ont été tirées au sort, ce lundi 4 juin, par les écoliers du Cours moyen deuxième année (Cm 2) de l’Ecole urbaine centre de Porto-Novo. La direction des Examens et Concours du ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp) vient ainsi de respecter la règlementation en vigueur qui exige que les candidats soient fixés sur le choix de ces épreuves un mois avant le démarrage de la composition.
Le tirage au sort a été fait à la direction départementale des Enseignements maternel et primaire de l’Ouémé à Porto-Novo, en présence du ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp) et des acteurs du premier diplôme académique au Bénin et qui sanctionne la fin des études primaires. Le ministre Salimane Karimou s’est réjoui du tirage du grimper parmi les deux épreuves sportives, parce que déjà en 2017, le grimper avait été tiré au sort. Ce qui avait provoqué la trouille dans les rangs des responsables des établissements retenus comme centres de composition qui ont formulé des doléances pour ce qui concerne les installations techniques. Lesquelles doléances ont été satisfaites par le gouvernement après une tournée d’inspection qui l’a conduit sur le terrain pour constater l’installation des portiques et des bacs à sable et la remise des cordes à grimper. Aussi, le ministre Salimane Karimou se dit-il rassuré, étant donné que ces installations ont certainement été utilisées tout au long de l’année scolaire. Il n’a pas manqué d’exhorter les enseignants à continuer à entraîner les écoliers tout en entretenant les bacs à sable ; afin d’éviter les accidents aux candidats.

LIRE AUSSI:  Projets Industry et Ifed agriculture: Les producteurs de Ouidah sensibilisés