Espèce rare: Le Kosso, un bois prisé

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Espèce rare: Le Kosso, un bois prisé

Le Kosso, un bois prisé


Cette espèce est caractérisée par sa tranche exsudante, sa résine rouge-sang, et son fruit suborbiculaire hérissé. Aujourd’hui, malgré sa taille de 15-18 mètres de hauteur, il faudra parcourir véritablement les forêts claires, savanes boisées et arborées pour la retrouver en faible quantité. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant qu’elle soit inscrite à l’annexe 2 de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites). La régression du Kosso (appellation Fon) est due en réalité à des facteurs de vulnérabilité tels que la surexploitation pour la production de bois d’œuvre et la collecte des fleurs consommées comme légumes. Le teck africain est protégé dans les forêts classées et les parcs nationaux de la Pendjari et du W Niger n

LIRE AUSSI:  Erosions et changements climatiques à Malanville et Karimama: Ouvrages de franchissement et terres arables en danger