Etude du projet de budget de l’Etat gestion 2020: Le médiateur de la République insatisfait de son budget

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Etude du projet de budget de l’Etat gestion 2020: Le médiateur de la République insatisfait de son budget


Le médiateur de la République n’est pas totalement satisfait de son projet de budget pour la gestion 2020 qui s’élève à la somme de 400,548 millions FCfa, en diminution de 2,87 % par rapport à celui de 2019. Joseph Gnonlonfoun sollicite un complément de 300 millions F Cfa afin de pouvoir atteindre ses objectifs l’année prochaine.

LIRE AUSSI:  Qualité de la connexion internet au Bénin: Rafiatou Monrou met les fournisseurs devant leurs responsabilités

Il a fait ce plaidoyer ce mardi face aux députés de la Commission budgétaire à qui il a présenté les grandes lignes de son projet de budget. Selon le médiateur de la République, ce budget qui est en lien avec le Cadre de dépenses à moyen terme (Cdmt) du ministère de l’Economie et des Finances ne permet pas à son institution de mettre en œuvre certaines de ses activités et de pouvoir résoudre les nombreux problèmes auxquels elle est confrontée. Lesquels problèmes concernent surtout la réfection des bâtiments abritant chacune des trois délégations régionales du médiateur de la République à Natitingou, Parakou et Lokossa ainsi que leur équipement en matériels roulants à quatre roues sans oublier les directions techniques du siège. Joseph Gnonlonfoun plaide pour une rallonge budgétaire pouvant lui permettre de réaliser ce rêve et d’atteindre les objectifs de modernisation et de sécurisation de son administration.
Mieux, il souhaite l’augmentation de la ligne « Transferts courants » du médiateur de la République de 200 millions francs Cfa pour permettre aussi bien au niveau du siège qu’au niveau des délégations régionales, la mise en œuvre efficience de certaines activités de l’institution telles que la tenue des audiences foraines sur toute l’étendue du territoire national, les missions de suivi des réclamations dans les administrations publiques aussi bien nationales que déconcentrées ; l’organisation de la session annuelle du médiateur de la République qui s’étend sur deux semaines et regroupe les différents acteurs concernés des ministères et institutions de l’Etat. Le médiateur de la République ajoute à ces activités les missions d’échanges avec les autres institutions de médiation en Afrique et dans le monde. « Notre institution participe à ces missions d’échanges dans les autres pays. Mais nous ne sommes pas capables, faute de budget conséquent, d’en organiser au Bénin », relève Joseph Gnonlonfoun pour expliquer qu’il est nécessaire que la cagnotte des 400,548 millions F Cfa soit portée à hauteur de 700 millions F Cfa pour la réalisation des ambitions de l’institution l’année prochaine.
Le médiateur de la République sollicite par ailleurs le soutien des députés pour qu’ils convainquent le gouvernement à donner son accord de financement sur les crédits globaux du ministère de l’Economie et des Finances pour l’organisation en 2020 à Cotonou d’un séminaire international sur les douze ans de médiation institutionnelle au Bénin : bilan et perspectives.

LIRE AUSSI:  Après plus de deux ans d’exil: Patrice Talon au bercail depuis hier