Etude du projet de budget de l’Etat gestion 2020: Me Alain Orounla convainc les députés

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Etude du projet de budget de l’Etat gestion 2020: Me Alain Orounla convainc les députés


Les députés de la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale ont statué ce mardi sur les projets de budget pour la gestion 2020 du ministère de la Communication et de la Poste ; de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) ; du médiateur de la République et de la Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh).

LIRE AUSSI:  Pour une meilleure efficacité dans le secteur aérien: L'Asecna renouvelle son accord de siège au Bénin

Baptême du feu réussi ce mardi pour le ministre de la Communication et de la Poste devant la Commission budgétaire du Parlement. Me Alain Orounla a dévoilé aux députés le contenu de son projet de budget pour le compte de l’exercice 2020 qui s’élève à la somme de 13,9 milliards F Cfa. Pour le ministre, ce budget est certes important, mais il n’est pas forcément à la hauteur des ambitions qu’il nourrit pour ce département et des impératifs assignés à ce ministère à savoir la modernisation de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) à travers notamment la poursuite du passage de l’analogique au numérique que ce soit pour la télévision ou la radio et la restructuration de la poste qui est à l’abandon et qu’il s’évertue à remettre au grand jour.
Me Alain Alain Orounla ne passe pas sous silence les autres organismes sous tutelle de son ministère comme le Fonds d’appui à la production audiovisuelle (Fapa) également inscrit au rang de ses priorités pour 2020 afin d’aider le ministère de la Culture à promouvoir les artistes locaux qui vont occuper surtout les différentes télévisons. « C’est un budget que je ne qualifierai pas de négligeable mais ce sera très bien qu’il soit revu à la hausse afin d’aller vers l’exercice 2020 avec plus de sérénité », confie le ministre de la Communication et de la Poste à la presse parlementaire lors de son point de presse. Me Alain Orounla dit garder espoir que les députés auront une oreille attentive à sa doléance pour la réussite de la mission du ministère de la Communication et de la Poste. « Les députés se sont montrés particulièrement sensibles aux arguments que nous avons avancés. Il y a eu des recommandations. Tous les députés ont fait part des préoccupations. J’espère que les amendements qui seront portés seront orientés vers une augmentation très significative de ce budget… », espère Me Alain Orounla qui était entouré pour la circonstance des cadres techniques de son ministère et des directeurs généraux des structures sous tutelle notamment de l’Office national d’Imprimerie et de Presse (Onip) ; de l’Ortb et de l’Agence Bénin presse (Abp).

LIRE AUSSI:  Pour une meilleure efficacité dans le secteur aérien: L'Asecna renouvelle son accord de siège au Bénin